23 C
Casablanca
lundi 8 août 2022
ARCHITECTUREAbdelhakim Guilmi - La belgitude en Architecture

Abdelhakim Guilmi – La belgitude en Architecture

Collector des architectes émergents - Volume II

icone
Abdelhakim Guilmi

Architecte au parcours riche et diversifié, Abdelhakim Guilmi enchaîne les projets à vocation différentes et au timbre singulier. Après obtention de son diplôme d’architecte en Belgique, il complète sa formation par un master paysage en Espagne, avant de s’installer à Marrakech et d’ouvrir son cabinet en 2005. Entre Bruxelles et Dubaï en passant par l’Afrique, Abdelhakim Guilmi, conçoit des œuvres modernes, authentiques et fonctionnelles.

Une immersion dans les projets de l’architecte, à l’échelle nationale et internationale s’offre à vous en cet article. Entre des conceptions au Maroc, en Belgique et au Sénégal, vous découvrirez l’empreinte de Abdelhakim Guilmi et sa signature remarquable en 4 conceptions distinguées.


1 / / WOLUWE SAINT PIERRE – BRUXELLES

Abdelhakim Guilmi, de par l’intégration subtile de son projet et la cohérence de son parti, remporte le premier prix du concours international « Woluwe Saint Pierre », diligenté par un développeur belge. C’est au centre d’un environnement verdoyant, où la nature épouse la boucle piétonne de Bruxelles, et les lignes épurées d’un pont en Arche, que cette œuvre sculpturale voit le jour.

L’intention de l’architecte, se rapporte à créer au niveau de la ville, un Landmark respectant les trois dimensions étudiées : Un rapport au piéton privilégié, une identité au niveau du quartier, et une liaison au boulevard : « Avoir cette interstice entre chaque élément crée la connexion du quartier avec le passage Natura 2000 » – s’exprime l’architecte. Le projet à programmation résidentielle, se situe dans un terrain en dénivelé, au sein d’un quartier à Habitat moyen. L’architecte a su faire de sa conception, un bâtiment modulable et adaptable, ponctué de zones tampons pour accentuer l’émergence d’un travail de qualité. Entre le calme du passage Natura 2000, et l’esprit dynamique du boulevard, le projet crée une perméabilité indéniable : « On appelle le projet le silence perméable » confie Abdelhakim Guilmi. Dédier chaque plateau à un appartement, relève aussi de sa volonté à faire profiter les habitants, d’une vue à 360 degrés. Ces silhouettes élancées, habillées de bardage en bois et de cadrage orienté, connaissent une diversité morphologique intentionnelle : l’architecte voulait éviter la répétition tant répandue, retrouvée à tous les étages des conceptions actuelles généralisées.

L’inspiration de ce bâti est principalement puisée de son implantation dans un site riche en informations, mais aussi d’une influence venue de plusieurs pays. Entre le côté organisé de Berlin, la nécropole que l’on retrouve à Athènes, et cet élément déambulatoire de l’acropole, le projet avec ses différentes morphologies s’aligne parfaitement avec le désir de « recréer l’impact du bâti » et propose une conception nourrie d’originalité.

2 / / DOMAINE D’ARABA – MARRAKECH

Le domaine d’Araba est l’incarnation d’une parfaite symbiose entre la nature verdoyante, et une architecture moderne, minutieusement pensée par Abdelhakim Guilmi. Situé à proximité de Marrakech, le projet dispose de 30 villas en R+1 dont certaines de plain-pied, ainsi que d’une entité hôtelière :« l’entité hôtelière est la colonne vertébrale du projet » nous confie l’architecte. Il épouse la vocation antérieure du site, en faisant de la nature, un atout fort du projet : Les oliviers sont préservés et transplantés. Abdelhakim Guilmi réussit à allier l’architecture marocaine traditionnelle, à une conception contemporaine.

Les maisons, articulées autour de patios, connaissent chacune un traitement d’ouvertures singulier. Chaque villa, habillée de matériaux localement conçus, a été pensée pour faire cohabiter confort et sobriété. Chaque mouvement, axé sur un cadrage déterminé, fait ressortir un volume dépourvu de toute excentricité.


3 / / MAISON D’HOTES H&G – MARRAKECH

H&G maison d’hôtes, tenue par Didier Herbert, est une conception qui allie l’art de recevoir, à la conception marocaine. Située au cœur de l’Atlas, elle est ouverte sur quatre façades qui profitent d’une vue somptueuse sur les montagnes. Cet environnement naturel, renforcé par l’ombre des oliviers qui se dessine sur les murs en béton lissé, dégage une ambiance conviviale. Chaque point de la maison élance la vision vers l’extérieur : « On met une scénographie en place : au fond de cette perspective on retrouve un très bel olivier ou une belle sculpture » – s’exprime le concepteur.

Enfin, la sobriété des matériaux crée des façades des œuvres à contempler. La Maison d’hôtes est répartie en six suites, chacune articulée autour d’un espace extérieur intime, avec une zone charnière représentée par le séjour. L’espace extérieur, longé par la piscine, dispose d’espaces de vie embellis par la délicatesse des ombres et les détails du mobilier.


4 / / IMMEUBLE D’HABITATIONS – DAKAR

Non loin de la mer, dans une ruelle étroite au centre de Dakar, se dresse un immeuble élancé et dynamique, issu d’une réflexion poussée. Diligenté par un promoteur franco -malien, cette conception de Abdelhakim Guilmi rappelle les lignes post-modernes d’une architecture raffinée. Un brin avant-gardiste se dégage d’un volume ponctué de brises soleils au rythme vertical et d’un doré contrastant avec le pisé de la façade. Ce mix de textures brise l’aspect neutre de l’enduit, et suggère une alliance harmonieuse des matériaux.

Marquer la limite entre l’espace privé et public était un réel défi, devenu par la suite la force du projet : il a fallu le surélever de 1m20 pour créer une rupture subtile. Le rez-de-chaussée dispose de trois studios ouverts sur une cour arrière, tandis que chaque niveau propose un double appartement. Au 8ème étage, un espace bien être diversifié, entre piscine et salle de gym, s’offre aux habitants de l’immeuble.


A PROPOS DE L’AGENCE – AAAG

Abdelhakim Guilmi

L’atelier d’architecture AAAG a été fondé par l’architecte Abdelhakim Gulmi en 2005. Marocain d’origine et natif de Belgique, Abdelhakim Guilmi est diplômé de la Faculté d’architecture Lambert Lombard de l’Université de Liège en 2002 pour ensuite entamer un Master en Paysage à l’Université de Grenade en Espagne. Soucieux de prendre part au développement économique que connait le Maroc, il crée sa propre structure en proposant des plates-formes de travail à l’étranger. Il n’hésite pas à faire appel à des partenariats avec des compétences étrangères et intervient aussi bien sur des projets au niveau national qu’international (UAE, Koweït, Burkina Faso, Niger, Nigéria et Côte d’ivoire).

icone
Cherti Lina
icone

DERNIERS ARTICLES //

spot_img

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...