Anantara Jabal Akhdar – Lotfi Sidirahal (Atelier Pod)

Le plus haut complexe hôtelier cinq étoiles du Moyen-Orient

Atelier POD - Lotfi Sidirahal

Perché à plus de 2 000 mètres d’altitude sur le bord incurvé d’un grand canyon à Jabal Akhdar, Anantara Jabal Akhdar Resort a été conçu par le cabinet d’architecture Atelier Pod, plusieurs fois primé et spécialisé dans la création d’identités fortes ainsi que la fusion des valeurs de marque. Le studio a été choisi pour créer l’architecture et le design d’intérieur de la station, après avoir été présélectionné parmi dix sociétés internationales de design. Ce complexe majestueux est la quatrième collaboration entre Atelier Pod et Anantara Hotels, Resorts and Spa.


Longtemps inaccessible, le Jabal Akhdar, qui signifie en arabe « la montagne verte », est un massif imposant sur le vaste plateau de Saiq, dans le sultanat d’Oman. Le complexe de luxe est situé sur un terrain en bord de falaise de 66 000 m², avec une superficie bâtie totale de 24 000 m² comprenant 115 clés, six restaurants et salons, un spa exclusif et des installations de loisirs.

Avant de se lancer dans le voyage, l’équipe d’Atelier Pod, a d’abord tenu à visiter la région afin de s’identifier pleinement à la localité du site. L’excursion immersive comprenait la rencontre des communautés des montagnes, et bien d’autres activités pour une immersion totale dans l’univers des locaux. Cette phase d’exploration précédant le travail de conception étant cruciale pour l’équipe afin de créer une station unique et contemporaine ancrée dans l’extraordinaire patrimoine de la région.

UNE IDENTITE UNIQUE, DE NOUVELLES DECLARATIONS CREATIVES

Les éléments clés du caractère de l’architecture d’Oman sont intégrés dans le concept de la station sans éclipser sa conception. Le complexe reflète la typologie des fortifications du bastion de la région de Nizwa, abritant les clients dans des remparts modernes inspirés des imposantes citadelles de montagne et réinventés avec des intérieurs modernes et sophistiqués.
Beauté et finesse sont renforcées par le jeu de lumière et d’ombre, la texture des matériaux naturels, le bruissement de la végétation et le bruit de l’eau qui coule.

PENETRER DANS UN CADRE EXTRAORDINAIRE

Le designer configure l’expérience des visiteurs en séquences afin de susciter des émotions distinctives inspirées par la vue, l’architecture et le paysage.

« Nous avons conçu l’entrée avec l’idée d’un fort à l’esprit. L’extérieur, avec ses grandes portes en bois, met en valeur de manière impressionnante sa force imposante. Il y a un contraste dramatique à l’entrée car l’intérieur donne une impression délicate et voluptueuse avec une majestueuse cour ouverte avec des terrasses verdoyantes et un falaj. »

Lotfi Sidirahal, architecte.

Dans le hall, les invités sont accueillis par un dôme géodésique en bois avec une paisible fontaine contemporaine centrée en dessous. En se dirigeant vers la cour centrale, ils peuvent apercevoir un premier cadre rectiligne saisissant, s’étendant sur les terrasses du jardin et au-delà jusqu’à la gorge spectaculaire. Avec une grande cheminée à foyer ouvert servant de point central, la cour est incontestablement le cœur de la station. Une chaleur protectrice qui émane contraste avec la falaise à couper le souffle. Le patio regroupe un souk, un café, une bibliothèque, ainsi que des allées menant au restaurant principal et aux salles de banquet.


Une tour autoportante sur le côté ouest de la cour témoigne de l’ancien donjon omanais, ou Burj, qui se distingue par sa courbure conique et sa rampe d’encerclement lisse. La tour abrite un salon et un restaurant de spécialités tout en servant également de tour d’observation pour une nuit sous une couverture d’étoiles. Le toit a été inspiré par les hautes plates-formes de tir du fort de Nakhal d’une part, et la cour sur le toit du château de Jabreen d’autre part.

DES INTERIEURS QUI VEHICULENT LE PATRIMOINE LOCAL

Les intérieurs élégants réincarnent la culture environnante, au style minimaliste imprégné de couleurs chaudes et riches aux côtés de caractéristiques traditionnelles représentées dans les lanternes Arabesque et la poterie faite à la main. Les roses de montagne emblématiques indigènes, les grenades et les fossiles marins imprègnent les choix de conception, comme en témoignent le décor et les œuvres d’art.

Un total de 115 chambres et villas de luxe donnent sur le canyon spectaculaire ou sur les jardins paisibles. Les 82 chambres de luxe du complexe disposent d’une chambre spacieuse et d’une salle de bain de type spa avec douche à effet pluie et baignoire séparée le long d’un balcon. Enfin, les 33 villas composées d’une ou deux chambres offrent aux clients une évasion intime, chacune comprenant une piscine à débordement privée surplombant la falaise.

D’autres éléments de conception uniques incluent le spa, avec des canaux inspirés du falaj, un ancien système de canaux d’eau avec des espaces de nettoyage offrant une intimité aux zones isolées autour du spa. Au cœur de ce dernier, un mystérieux cube de pierre brute abrite le hammam sensuel, perpétuant la philosophie de contraste utilisée par le designer.


A PROPOS DE LOTFI SIDIRAHAL, FONDATEUR D’ATELIER POD

Lotfi Sidirahal, architecte Franco-Marocain diplômé de l’Ecole Spéciale d’Architecture fonde Atelier Pod à Paris en 1999.


Grâce à une approche « boutique » personnalisée, et une équipe aux talents pluridisciplinaires composée d’architectes d’intérieurs, d’architectes, et de designers, Atelier Pod présente aujourd’hui également à Casablanca et Dubai allie la force créative d’un studio à taille humaine et la rigueur technique, pour réaliser des projets dans leur globalité : de l’analyse de l’environnement à l’architecture, au design intérieur des espaces et du mobilier.

Lotfi Sidirahal, architecte
Lotfi Sidirahal, architecte


Les projets avant-gardistes de son fondateur Lotfi Sidirahal, lui valurent plusieurs expositions dans différents musées et centre d’art contemporain. La première fut au Grimaldi Forum à Monaco en 2000 intitulé « Air Air », qui le fait remarquer par des critiques du prestigieux Vitra Design Museum qui l’invitèrent à Berlin pour l’exposition « Blow up » en 2001. De là les évènements s’enchaineront très vite, d’autres centres d’art contemporain à Madrid, Graz, Hilversum et Boston l’invitent dans le cadre de l’exposition itinérante « Living in Motion »
Il est également invité à donner diverses conférences sur l’architecture et le design dans plusieurs villes dont Munich et Séoul. C’est dans cette dernière que le « Hangaram Design Museum » l’invite à concevoir une oeuvre spécialement pour l’évènement en 2006 qui s’intitulera « NOLO ».


Lotfi Sidirahal, se définit comme un créateur d’identités, son approche innovante abolissant les frontières entre les différentes disciplines du design, et une profonde compréhension de l’univers des marques lui permirent d’intégrer le club très fermé des architectes designers invités à concevoir des hôtels de luxe à travers le monde. Il est sollicité par de nombreux groupes prestigieux tels que Accor, Hilton, Four Seasons, Radisson, Anantara, Hilton et Fairmont pour lesquelles il signe des oeuvres innovantes en parfaite adéquation avec leur environnement.


Lotfi Sidirahal fut nominé aux « Premio Borromini Awards », l’équivalent des oscars de l’architecture à Rome, parmi les 40 meilleurs architectes de moins de 40 ans, et sera publié pour l’occasion dans un ouvrage intitulé : « New generation of International Architecture » chez Skira Editions. Il a reçu également plusieurs prix dont celui de la créativité à la « Feidad » de Taiwan, et en 2015, il remporte la même année deux récompenses aux « A design Awards » à Milan en architecture et architecture intérieure, une des plus grandes manifestations de design au monde.
Le designer vient de finaliser les chambres de l’hotel Carre Eden à Marrakech pour le compte de Xavier Guerrand Hermes qui a ouvert ses portes il y a quelques mois, ainsi que la conception globale du Resort de luxe Anantara Jabal Akhdar au sultanat d’Oman.


Actuellement, il travaille sur la création de concepts pour Paramount Hotels une nouvelle chaine hôtelière internationale initié par les studios Hollywoodiens du même nom, un resort de luxe aux Iles Maldives, une première collaboration avec Four Seasons, ainsi que quelques demeures de prestiges.
Sa compréhension des enjeux identitaires et des attentes des marques de luxe pour lesquelles il met son expertise à disposition font de Lofti Sidirahal et d’Atelier Pod un acteur à part dans la cartographie des agences d’architecture internationales portant un regard aiguisé et sensible sur l’ensemble de ses projets.



ARTICLE PAR V2COM
CRÉDIT PHOTO Anantara Jabal Akhdar
SourceV2COM

Les plus lus

# à lire aussi

Stade de hockey, une prouesse d’ingénierie signée Archi-Tectonics

Archi-Tectonics vient de livrer la construction d'un stade de...

Musée de la Palestine, Cisjordanie – Heneghan Peng Architects

Au cœur de la Cisjordanie, le Musée de la...

L’Accor Hotels Arena – France

Bâtiment parmi les plus emblématiques du paysage de la...

COMPLEXE SPORTIF DE BUSSY SAINT-GEORGES-FRANCE

Situé en lisière de ville, face aux lignes d’horizon...