HEADER

Accueil ART & CULTURE Architopia ou quand deux architectes partagent leur passion pour l’architecture

Architopia ou quand deux architectes partagent leur passion pour l’architecture

Ahlam Sebti & Houda Sefrioui

Comment intéresser les enfants à l’architecture dans toutes ses dimensions ? Comment expliciter et expliquer la pertinence de l’architecture, cet art qui s’impose à nous à chaque heure à tout endroit et en tout moment ? Comment l’apprécier ? C’est le pari singulier de Ahlam Sebti et Houda Sefrioui, deux architectes marocaines amoureuses de leur métier qu’elles partagent sans modération.


« L’architecture fait partie inhérente de nos vies ! » c’est le slogan que scandent à l’unisson ces brillantes architectes qui ne sont pas sorties indemnes d’une formation solide et d’un parcours professionnel très formateur.

L’architecture, disent-elles « …c’est la maison, le lieu de travail, le parc… mais également la ruche, le nid, la hutte…On y vit, on la traverse et on interagit avec elle quotidiennement. »

C’est le point de départ de leur réflexion. Car dans l’imaginaire collectif, la perception de l’architecture peut être limitée à l’acte de construire. On prend rarement le temps d’observer le résultat, les espaces crées et l’impact qu’ils peuvent avoir sur la psychologie de la société. Sans oublier l’impact que peut avoir la société elle-même sur ces espaces. 

Proposer des expériences pédagogiques qui replacent l’enfant dans une posture d’action, est leur objectif principal. D’où leur devise « Je pense donc je fais »

Durant leurs ateliers, elles partagent avec les enfants des outils pour les aider à mieux observer, comprendre et qualifier leur environnement architectural. Leur approche pédagogique passe par le jeu, la réflexion et l’expérimentation. Ces conditions créent un cadre d’apprentissage qui stimule différentes intelligences, et révèle les pouvoirs cachés de l’enfant.

Ce faisant, elles ont pour ambition de les impliquer dans leur cadre de vie et leur permettre de s’approprier l’espace, le réinventer, d’expérimenter et surtout de les encourager à prendre des initiatives et devenir responsables face à leur environnement proche.


INTERVIEW A QUATRE MAINS

Ahlam SEBTI et Houda SEFRIOUI

A+E // Pouvez-vous nous parler de la genèse d’ARCHITOPIA ?

Houda Sefrioui // « Nous sommes Ahlam SEBTI et Houda SEFRIOUI, architectes et amies de longue date. L’envie de partager notre passion pour l’architecture, notre curiosité pour les nouvelles méthodes d’apprentissage, notre sensibilité face aux enjeux écologiques ainsi que notre fascination pour l’univers de l’enfant font qu’Architopia existe aujourd’hui.

L’avenir est entre les mains des futures générations, les initier dès leur plus jeune âge à explorer leur environnement et à réfléchir en termes de solutions représente la genèse de notre projet.

L’idée, ensuite, de passer par le jeu et l’expérimentation pour entrer en interaction avec les enfants nous est parue en parfaite adéquation avec nos aspirations et nos valeurs éducatives.

À l’occasion du Festival des Colibris 2018, nous avions testé un format d’atelier interactif autour de « La maison bioclimatique ». L’enthousiasme des enfants et des parents nous a véritablement donné des ailes et nous a encouragé à concevoir d’autres outils pédagogiques ainsi qu’à étoffer nos services.

Actuellement, nous proposons des ateliers variés, des workshops participatifs et toute une gamme de jeux éducatifs… et l’aventure continue ! »

A+E // ARCHITOPIA a été incubée dans le programme Orange Corners Morocco, de quoi s’agit-il ?

Ahlam Sebti // « Orange Corners Morocco est un programme d’incubation, mis en place par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Maroc.

Le programme est destiné à l’accompagnement de jeunes entrepreneurs dans le développement et la réalisation de leurs projets, principalement liés à l’entrepreneuriat social.

Lors de cette période, nous avons pu bénéficier d’une formation complémentaire dans le domaine de l’entrepreneuriat, de la création et de la gestion de projets, qui a duré 6 mois, et qui débouchait sur une compétition donnant lieu à une subvention du projet. »

A+E // Vous avez également gagné le prix OCIF, on en n’a jamais entendu parler ?

H.S // « Le prix Orange Corners Innovation Fund (OCIF) est attribué aux 5 startups les plus innovantes du programme.

Nous avons remporté le 1er prix qui nous a été délivré par Mme Désirée Bonis, ambassadrice des Pays-Bas au Maroc en 2020. »

A+E // Vous avez déjà commencé vos ateliers. Comment les enfants réagissent-ils ?

A.S // « Nous avons commencé à animer nos ateliers en 2019 dans différents événements et contextes. Divers organismes nous ont fait confiance, parmi lesquels on pourrait citer l’Institut Français de Casablanca, CIH Bank, l’école La Parallèle, SAGA Communication, Yamed Promotion, l’INDH…

Nous avons également créé des outils pédagogiques sur mesure pour des ONG, comme l’Agence de Coopération Internationale Allemande (GIZ).

Nous sommes surprises à chaque fois par l’intérêt que portent les enfants aux thématiques que nous abordons avec eux, nous sommes fières de constater que les enfants s’amusent et apprennent en cours de route.

Des sujets comme l’habitat bioclimatique, les merveilles de l’architecture, le rapport à l’espace public, l’assainissement de l’eau, l’orientation spatiale… sont vulgarisés et « ludifiés » pour pouvoir intéresser les enfants et les challenger ! »

A+E // Quels sont vos projets actuels ?

H.S// « Depuis cette rentrée 2021, nous avons élaboré un programme riche en thématiques variées d’ateliers hebdomadaires sur Casablanca et Rabat.

Nous sommes également en pleine préparation de lancement de notre premier jeu de société « TRIGOMI », un jeu 100% marocain. »


QUAND DEUX ESPRITS VIFS ET OUVERTS SE RENCONTRENT

Après l’obtention du diplôme en 2015-2016, chacune a expérimenté le terrain de façon différente.

Ahlam Sebti est une architecte marocaine diplômée de l’ENA – Rabat

Après un détour par l’ENSA de Marseille, elle rentre avec l’envie d’en apprendre plus. Elle travaillera pendant 5 ans au sein de l’agence « Groupe 3 Architectes », et aura l’occasion de travailler sur des projets d’envergure tels que le Groupe Scolaire La Résidence, l’Université Euro-méditerranéenne de Fès, et autres aménagements urbains…

En parallèle, elle a collaboré sur des projets de construction en terre (Ecodôme Maroc), et à l’international sur divers projets en Afrique subsaharienne.

L’aventure pour Ahlam est venue suite à une envie de voler de ses propres ailes, et vivre l’Architecture comme elle l’entendait.


Houda Sefrioui est une architecte marocaine diplômée de l’ENSA Paris-La Villette.

En parallèle de sa carrière auprès d’agences d’architecture en France, elle se découvre une passion pour l’accompagnement des enfants.

Elle décide de passer un BAFA*, intègre l’équipe de l’École Dynamique de Paris, et collabore avec « Les Petits Débrouillards » où elle anime des ateliers scientifiques pour enfants.

L’idée de transformer cette équation en réalité se traduira par la genèse d’Architopia, une aventure à deux qui ne fait que commencer.


* : Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur

icone
Propos recueillis par Fouad Akalay
icone
- Advertisment -
[]

[]