16 C
Casablanca
dimanche 5 décembre 2021

Accueil ARCHITECTURE Centre de vacances Bank Al-Maghrib - Agadir

Centre de vacances Bank Al-Maghrib – Agadir

Quand l’architecture priorise le confort

icone
EL BACHIR BIAD

Plus qu’un simple espace de villégiature, le centre de vacances Bank Al-Maghrib vit et respire grâce à un espace ouvert au centre du projet. Avec ses aires de jeux pour enfants, une piscine et un amphithéâtre en plein air, entre autres, il draine toutes les activités de loisirs et de détente au profit des occupants du centre.

Il s’agit d’un espace sécurisé et communautaire par excellence, autour duquel s’organisent les logements qui s’inscrivent dans un volume architectural de composition sobre, faisant bénéficier les occupants d’une vue constante sur cet espace intérieur agréable à vivre. Le concept architectural de ce projet répond à trois critères que sont la clarté des dispositions, la qualité des espaces et l’optimisation du coût du bâti. Ce concept de facture moderne et fonctionnelle est agréable à vivre. Les logements s’articulent autour du cœur du projet : un espace communautaire sécurisé drainant l’ensemble des activités de loisirs et de détente, des jeux pour enfants, une piscine protégée des vents ainsi qu’un amphithéâtre en gradins dont la scène est immergée dans la piscine. La galerie couverte ombragée est à la fois espace de circulation, de promenade et de jeux. Elle constitue le point de convergence et pénètre au cœur du projet pour desservir les logements, les équipements et les services.

Les logements s’ouvrent totalement sur le cœur du projet qui assure un caractère social par excellence, tout en restant suffisamment en retrait pour éviter les nuisances (bruit, odeurs..) ce qui justifie l’implantation du cœur du projet au niveau N-1. L’organisation des logements est faite de manière à ce qu’ils bénéficient tous d’une vue constante sur cet espace.

Le sol est traité en damiers de pierre naturelle et de jardin sur dalle, la composition de ce tapis est complétée par une trame végétale (arbres, palmiers, arbustes) créant un cœur ombragé dégageant une fraîcheur et une douceur de vivre. Le traitement paysager permet une balade agréable à l’intérieur du centre.

Les matériaux de finition intérieure sont sobres et le découpage et marquage des espaces intérieurs sont réalisés par un jeu de faux plafonds lisses. Le revêtement mural d’une partie du salon/séjour est fait de pierre bouchardée apportant un côté naturel et chaleureux à l’intérieur des logements.Les éléments de confort contemporains (climatisation, chauffage,…) sont proposés ainsi que des services centralisés (paraboles, antennes…) pour réduire l’impact visuel sur le paysage. Le choix des matériaux permet de réduire l’impact financier de la maintenance. Les salons/terrasses de tous les logements s’ouvrent via de grandes baies vitrées sur le cœur du projet, Ils sont organisés pour offrir un espace intérieur agréable à vivre qui est agencé selon un axe de composition cuisine ouverte – salon – terrasse. Dès l’entrée, le bâtiment de l’administration accueille et ouvre les vues grâce à une grande esplanade paysagère d’entrée qui est prolongée vers le mail piéton ombragé : galerie circulaire dotée de bancs et donnant sur le cœur du projet.

Le choix des matériaux et des solutions techniques est motivé par un souci de pérennité et de réduction des contraintes d’entretien et de maintenance et par-delà, l’optimisation du coût. La structure est conçue selon un principe structurel et rigoureux, dans le respect de la réglementation antisismique : trame et système poteaux-poutres et les planchers en corps creux. L’architecte a opté pour des travées de portées réduites afin d’éviter la présence des retombées de poutres et des poteaux apparents à l’intérieur des volumes. Ainsi, la flexibilité des cloisons de séparation entre les espaces nous laisse toute possibilité d’aménagement et d’élimination de contraintes structurelles (réservation pour le passage des réseaux techniques, alimentation câblage, chutes, climatisation…) Par souci d’économie, les bâtiments sont tramés et modulés.


Cette composante repose sur les points suivants :

  1. La production d’eau chaude autonome : Panneaux solaires en toitures (2m² par cellule d’habitation);
  2. Matériaux de finition naturels (Pierre, bois, enduit à base de chaux…);
  3. Le recours à des équipements techniques à faible consommation énergétique (lampes fluo compactes);
  4. La réduction de la consommation d’eau potable de réseau, des solutions hydro économes comme la mise en œuvre de robinets à fermeture temporisée et de chasses d’eau à double vitesse seront développées.

La climatisation, le chauffage sont proposés, ainsi que des services centralisés (paraboles, antennes…) pour réduire l’impact visuel sur le paysage. Une télédistribution satellite collective- Installation d’un réseau WI-FI est présente mais aussi des chauffe-eaux électriques pour les salles de bain et cuisine.


FICHE TECHNIQUE

MAîTRISE D’OUVRAGEBANK AL-MAGHRIB
MAîTRISE D’OEUVREEL BACHIR BIAD
SITUATIONBAIE DES PALMIERS F5, FOUNTY – AGADIR
SURFACE COUVERTE15 200 M2
LIVRAISON2014

icone
Cabinet El Bachir BIAD
icone
Abdelkrim Bouattane

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

Hotel Felfla - Tamanar : un hôtel mobile et autonome
Architectes : Myriam Soussan & Laurent Moulin (Archibionic) #teamarchi #morocco
➡ https://tinyurl.com/6s2wcnnh

4

Restaurant Milk And Honey🍯 à Casablanca, par Ali Lahlou architecte d'intérieur. #teamarchi 🇲🇦
https://aemagazine.ma/restaurant-milk-and-honey-casablanca-ali-lahlou-architecte/

Chronique 🕊️
Nos villes sont des femmes, par Mary-Rahma Homman
https://aemagazine.ma/nos-villes-sont-des-femmes
#teamarchi #morocco

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...