Faut-il reconstruire la mosquée de Mossoul ?

L’Unesco vient de sélectionner le cabinet d’architecte chargé de la reconstruction de la mosquée la plus emblématique de la ville de Mossoul, détruite par l’Organisation Etat Islamique en 2017. Cependant, des critiques fusent contre le projet lauréat, considéré comme “trop moderne”.

Depuis 2014, l’Organisation Etat Islamique a procédé à la destruction de pas moins de 20 000 bâtiments à Mossoul, 2ème ville du pays. La destruction de la grande mosquée al-Nouri a ému le monde entier qui s’est engagé pour sa reconstruction notamment avec l’appui des Emirats Arabes Unis qui ont investi 50 millions de dollars en partenariat avec l’Unesco et l’Irak, mais également du pape François qui s’est rendu sur place il y a quelques mois

Dans le cadre du programme “Faire revivre l’esprit de Mossoul”, l’UNESCO a lancé un concours international d’architecture en novembre 2020, remporté par une équipe égyptienne le 15 avril dernier. Intitulé “Dialogue des patios”, le projet prévoit la conservation du minaret penché, caractéristique de la mosquée Al-Nouri et la reconstruction à l’identique de la salle de prière, tout en conservant les parties non détruites par les conflits de 2017. Ce respect de l’aspect d’origine va dans le sens du résultat de la consultation des habitants de Mossoul qui a été menée en amont du concours. 

Cependant, plusieurs Mossouliotes se sont érigés contre une deuxième partie du projet, concernant les alentours de la mosquée, pour laquelle ils n’ont pas été consultés comme le rapporte le journal le Monde. En effet, le projet vise à dépasser le seul caractère religieux du bâtiment, en l’inscrivant dans la ville plus largement à travers un “centre de civilisation” avec une école d’art et des espaces dédiés aux évènements culturels. Ces différents espaces, ainsi que des jardins clos, seraient reliés entre eux par une esplanade aménagée sur d’anciens parkings et baraquements, dont l’apparence trop moderne fait l’objet de fortes critiques habitantes.

ARTICLE PAR LUMIERES DE LA VILLE
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

L’exposition « Archi-Folies 2024 »

Le parc urbain de la Villette est honoré d'accueillir...

Extension du Club Med Marrakech par D.L.2.A avec la création d’une « Oasis Famille »

Le cabinet parisien D.L.2.A, dirigé par Didier, Quentin et...

CEVISAMA : l’excellence de la céramique espagnole mise à l’honneur

Les prix de l'Architecture et du Design d'Intérieur en...

Le Ritz-Carlton, Dar Es Salam – Rabat

L'hôtellerie de luxe se redéfinit à Rabat avec l'inauguration...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!