20.8 C
Casablanca
samedi 18 septembre 2021

Accueil ART & CULTURE Fouad Bellamine : lyrisme en trois actes

Fouad Bellamine : lyrisme en trois actes

icone
FOUAD BELLAMINE

Il arrive que certains êtres soient d’abord et avant tout doués pour la vie, qu’ils aient un don pour la création et qu’ils soient voués à inspirer. Fouad Bellamine a depuis toujours œuvré à donner à sa vie la couleur de sa passion, et osant cultiver cela avec dévotion, il donne à la réalité un peu plus de signification. Prenant son pinceau pour déposer ses émotions, il dépose dans nos regards cette lueur qu’a le cœur quand il bat au rythme de la poésie.

Ainsi, la ville de Rabat se présente à lui, pour cette fin d’année, à l’image d’une scène de théâtre, ouverte à son interprétation.

Alors ensemble, prenons le train de l’émotion, pour un voyage de passion.  

Levé de rideau.

ACTE I : « ENTRÉE EN MATIÈRE »

À partir du 20 novembre, le Musée Mohammed VI d’art contemporain et moderne de Rabat se verra accueillir une centaine d’œuvres qui couvrent 50 années de création, retraçant l’ensemble du parcours artistique de l’artiste. « Nous nous sommes notamment fixés comme mission de donner de la visibilité aux plasticiens marocains qui ont enrichi notre patrimoine moderne, a l’image des expositions consacrées a Ahmed Cherkaoui, Hassan El Glaoui, Chaibia Talala, Fatima Hassan El Farrouj, Radia Bent Lhoucime ou Jilali Gharbaoui et d’offrir la possibilité à tous les Marocains de les connaitre ou de les redécouvrir. Aujourd’hui, nous ajoutons à cette palette d’hommages aux artistes marocains une rétrospective consacrée a Fouad Bellamine, dont les œuvres ont été exposées dans le monde entier. Au Maroc, où il a nourri plusieurs générations de jeunes artistes, nous retraçons à travers ce parcours près de cinquante années de travail » explique Mehdi Qotbi, président de la Fondation Nationale des Musées.

ACTE II : « COLOURS OF SILENCE »

Du 13 novembre au 25 décembre, la Kulte Gallery fait l’éloge du silence et de sa clarté en exposant des œuvres de l’artiste aux paysages à peines perceptibles. Sans contrastes ni aplats, Fouad Bellamine prône la création d’une atmosphère : « Il n’y a jamais eu de sujet dans ma peinture. S’il y a un sujet, c’est la peinture elle-même » affirme-t-il.

ACTE III : «  CARTE BLANCHE »

La galerie Abla Ababou donne « carte blanche » à l’artiste, et ce, du 12 novembre 2020 au 12 janvier 2021. Fouad Bellamine invite alors 14 artistes aux divers univers, baptisant ainsi l’exposition « Une nouvelle génération ». Faisant l’éloge de la nouvelle scène artistique marocaine, cette exposition nous livre leur vision du monde « dominé plus que jamais par l’incertain ».

FOUAD BELLAMINE – PERSONNAGE

Fouad Bellamine est né en 1950 à Fès. Il vit et travaille entre Paris et Rabat. Dès les années soixante-dix, Bellamine accorde un vif intérêt au débat sur la problématique identitaire au Maroc et ses répercussions sur l’art et la culture. Cela le conduira plus tard à dire : « il n’y a pas de peinture marocaine, il n’y a que des peintres marocains ». Mais son intérêt pour les nouveaux mouvements de l’art en Occident (en particulier pour l’installation) n’auront pas raison de sa passion pour la peinture. Arcs, arches, voûtes où la gestuelle du corps est consubstantielle avec l’acte de peindre et le « faire espace » habitent ses tableaux où la quête de lumière est fondatrice de l’espace pictural. Ses peintures sont une improvisation libre qui appelle à la contemplation et au calme silence. Les oeuvres de Fouad Bellamine ont intégré plusieurs prestigieuses collections dont l’Institut du Monde Arabe, Paris, le Fonds National d’Art Contemporain, Paris, la Fondation Kinda, le Mathaf, Musée d’Art Moderne du Qatar, le Musée de Sharjah, Emirats Arabes Unis.


INFORMATIONS PRATIQUES :

Musée Mohammed VI d’art contemporain et moderne de Rabat  jusqu’au 20 avril 2021

Kulte Gallery & Editions, Rabat Du 12 novembre 2020 au 12 janvier 2021

La galerie Abla Ababou, Rabat Du 12 novembre 2020 au 12 janvier 2021

icone
KENZA EL IDRISSI
icone
Zahra Sebti

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

Lumière et architecture // Städel Museum – Francfort 💡
#teamarchi
https://aemagazine.ma/stadel-museum-francfort-architecture-lumiere/

Palais Aziza - Marrakech
Architecte : Khalil Bennani #teamarchi
https://aemagazine.ma/palais-aziza-marrakech-symbiose-de-tradition-et-modernite-khalil-bennani-architecte/

Congo Biennale - Le Maroc représenté par Fatima-Zahra Morjani, architecte et artiste peintre. ✌️ #teamarchi @CongoBiennale #morocco
https://aemagazine.ma/congo-biennale-agenda/

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...