14 C
Casablanca
jeudi 22 avril 2021

Accueil DESIGN Iwa Factory : le nouvel incubateur de talents

Iwa Factory : le nouvel incubateur de talents

icone
Iwa Factory

Depuis quelques mois, nos jeunes designers bénéficient d’une plateforme privilégiée où exposer leurs créations, distinguer leurs projets et trouver un public. Pépinière d’un genre inédit, IWA Factory est une entreprise casablancaise, spécialisée dans la valorisation des nouvelles énergies créatives.  

En peu de temps, IWA Factory a porté aux devants de la scène de jeunes espoirs et révélations, comme Mehdi Khessouane ou Soukaina Aziz El Idrissi. D’autres collaborations s’esquissent aussi avec des talents confirmés ou émergents, tous porteurs d’un design marocain renouvelé et affranchi.La jeune IWA Factory n’a pas de résonance warholienne que le nom. Comme la mythique fabrique d’artistes d’Andy Warhol, mais dans une version totalement marocaine, IWA Factory est à la fois un lieu de production et de diffusion pour les créateurs locaux. Cet espace a été pensé pour « distinguer un projet et lui mettre le pied à l’étrier d’un point de vue professionnel ou commercial », selon les mots des fondateurs, le photographe Raphael Liais du Rocher et son épouse Valérie, diplômée en gestion des entreprises culturelles à Science Po Paris, enseignante en économie de la culture à HEM. L’entreprise sert d’incubateur, en hébergeant un showroom de designers résidents auxquels elle facilite l’accès aux autres services de la plate-forme IWA, particulièrement le studio photo et l’agence de conseil en communication et management culturel. 

VALORISER UNE PRODUCTION EFFERVESCENTE

IWA se révèle une rampe de lancement de premier choix, en ouvrant ses portes au public à l’occasion des programmations-maison, signées du Studio IWA. Le temps d’une galerie éphémère, la plate-forme casablancaise réunit alors des talents de tous horizons. De la photo aux arts urbains, en passant par le design vestimentaire ou culinaire, IWA Factory valorise une créativité marocaine effervescente et croise les regards pour impulser de nouvelles dynamiques. « Lors de nos Cartes blanches, nous donnons à de jeunes créatifs l’occasion d’investir le studio et de bénéficier de notre accompagnement pour réaliser leur projet et le présenter au public dans un espace et une approche atypique. Nous encourageons les performances live, pour mieux valoriser le processus créatif auprès du public, ainsi que les projets collaboratifs, en permettant aux artistes d’inviter à leur tour d’autres talents, pour partager leurs coups de cœur et coups de pouce.» A la manière des lofts new-yorkais, le lieu ne cesse de se renouveler depuis son ouverture, en fonction de ses projets : tour à tour studio de shooting, espace d’exposition artistique référencé et recommandé parmi les galeries de la Ville Blanche, ou encore concept store éphémère de jeunes designers à découvrir avant les autres ! 

DES CRÉATIONS CONCEPTUELLES ET PIONNIÈRES

Parmi les designers résidents de cette nouvelle fabrique casablancaise, IWA a largement contribué à promouvoir le travail du jeune Mehdi Khessouane. Global designer, ce diplômé des Beaux-arts de Casablanca, enrichi d’une formation scientifique, s’exprime dans l’architecture d’intérieur, le design d’objet ou vestimentaire. Il est également le premier designer marocain à s’exprimer à travers la vidéo. Grâce à IWA Factory, le designer a réalisé sa 1e vidéo conceptuelle, Dirty Pollution, et présenté sa dernière collection de mode et de mobilier, dont le fauteuil Black Tumor, lors de la première Carte blanche du Studio IWA, en compagnie de la créatrice de mode Ghitta Laksrouif et d’autres talents, dont la surface designer Soukaina Aziz El Idrissi.

RENDEZ-VOUS A L’AUTOMNE

Toujours défricheuse, la factory casablancaise programme pour l’automne prochain de nouveaux coups de projecteurs sur les jeunes talents du design marocain, comme la designer Meryem Aboulouafa. Meryem se distingue par une démarche globale, s’appliquant tant à l’objet qu’à la mode, et par un design introspectif.Elle combine couleurs, formes, surprises, rêves, imagination, étonnement, pour amener l’utilisateur à explorer ses souvenirs les plus enfouis, à l’image de son fauteuil en jouet : la Rubik’s Cube Chair.

Si le design marocain s’honore déjà de grands noms, il nous promet encore de belles surprises avec l’arrivée de nouveaux acteurs comme IWA Factory, une entreprise d’intérêt public pour tous les amateurs de créativité marocaine.


Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress
icone
M. EL HAJAR
icone
© Raphaël LIAIS DU ROCHAIS

DERNIERS ARTICLES //

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...

X