Journées du patrimoine de Casablanca 2022 – Casamémoire

Evènement mémorial pour Casablanca

L’année 2022 signe le grand retour des évènements de l’association Casamémoire, et les journées du patrimoine ne sont pas des moindres. Vous donnant rendez-vous le 13, 14 et 15 mai 2022, cette 11eme édition a pour thème « La sauvegarde du patrimoine, un effort collectif ». Une véritable célébration de la mémoire de la ville blanche.


Suite à l’annulation des deux dernières éditions des journées du patrimoine à cause de la pandémie de la COVID 19 et de la situation sanitaire, le grand retour de ces dernières est l’occasion d’intégrer tout un chacun dans la préservation de la mémoire de la métropole.

Ayant à son palmarès 10 éditions des journées du patrimoine de Casablanca (entre 2009 et 2018), l’association Casamémoire œuvre depuis près de 25 ans pour la sauvegarde du patrimoine moderne de la capitale économique.

Proposant divers circuits, cette 11eme édition, nombreuses sont les expériences proposées aux visiteurs de ces journées.

Planer au cœur du centre-ville, place administrative jadis place Lyautey, c’est un voyage dans le temps assuré. Se promener sur le boulevard Mohamed 5 où un enchevêtrement de styles architecturaux vous donne rendez-vous. Déambuler dans les ruelles de l’ancienne médina de la ville à la découverte de recoins cachés. Les Journées du Patrimoine sont une invitation inouïe à mieux connaître sa ville.

Se perdre au milieu du dédale du quartier habous où une visite inédite de la Mahkama du pacha vous attend. Admirer l’habitat social à Casablanca, à travers un circuit en bus inédit, où urbanisme et architecture s’entremêlent. Prendre l’air frais sous les arbres et palmiers du parc de la ligue arabe tout en découvrant l’origine et aspects de ces derniers. Une incitation inédite à la connaissance de nos lieux de vies.

Intégrant de nombreux et divers acteurs dans cette doctrine patrimoniale, acteurs publics, société civile, citoyens, et petits et grands sont les bienvenues à redécouvrir leur ville, aux espaces et places méconnues, à l’histoire cachée et aux endroits secrets. C’est bien là une réelle occasion de s’évader dans sa propre ville, le temps d’un weekend.

ARTICLE PAR Kawtar Ounir
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Sidi Ali x Hassan Hajjaj Larache: Une collaboration haute en couleur et en solidarité

Dans une fusion à la fois inattendue et résolument...

Rabat la ville nouvelle – guide d’architecture 1914-1990 de Abderrahmane Chorfi

Fruit de plusieurs années de travail et de recherches,...

Rosebud, une exposition florale signée Najia Mehadji

L’artiste plasticienne Najia Mehadji réinvestit la galerie d’art L’Atelier...

Cuisine, recettes d’architecture de Catherine Clarisse

Pour gagner du temps, il faut perdre de l'espace....