Kissaria Al Fadl – Salé

Zakaria Boujmal

Tout au long de ces années d’exercice libéral, un penchant certain s’est révélé chez lui pour une approche minimaliste et une recherche de symbiose entre « éthique et esthétique ». Dans sa quête intellectuelle, l’architecture est vécue avant tout comme une fenêtre à travers laquelle il est donné d’observer et de questionner la civilisation humaine. Sa devise en la matière se résume dans la citation de Luigi Snozzi « … Le projet, avant d’être un instrument pour transformer la réalité, est d’abord un instrument pour la connaître…».


La reconversion de la Kissaria Al Fadl dans la Médina de Salé en Pépinière d’Entreprises s’inscrit dans le chantier titanesque mené par la Société Rabat Région Aménagement pour le développement urbain de l’agglomération Rabat–Salé, et plus particulièrement celui de la Médina de Salé. Ce projet a concerné un bâtiment datant des années 80, qui se situe dans une zone datant de la période du Protectorat et désignée dans le Plan d’Aménagement de la Médina de Salé, par le sigle « SM » Secteur Moderne, principalement orienté «préservation et rénovation». Pour ce projet de la Kissaria, la typo-morphologie du bâti introverti devait être préservée et le vocabulaire architectural, devait se référer au corpus « patrimonial » pour restituer, autant que faire se peut, l’âme du site.

Kissaria
© IMAGINIUM

Concrètement, il a été question d’adopter une écriture architecturale qui se veut austère et discrète, et qui sans chercher à reproduire à l’identique le bâti traditionnel, le sublime…Autant dire que nous sommes sur une crête qui devrait permettre, simultanément, de se remémorer la tradition fantasmées, et, d’en donner à voir une déclinaison contemporaine, par son dépouillement, et sa modernisation. Ainsi, respecter le patrimoine, a été exprimé par de la retenue, en évitant la caricature, pour faire référence sans tomber dans le « faux et usage de faux ».

Kissaria
© IMAGINIUM

A l’image d’une fusion sans confusion, la posture conceptuelle s’est appuyée sur des notions telles que « simplexité », et syncrétisme…L’architectonique, l’artisanat, le design, ont été conçus pour un usage contemporain tourné vers l’avenir, revendiquant une filiation à une âme de lignée traditionnelle. Conformément à l’usage, le projet de la Kissaria Al Fadl respecte le principe de contraste entre l’espace extérieur austère et l’espace intérieur lumineux. Une géométrie simplifiée a été la matrice pour le dessin des éléments architectoniques. Ainsi, les garde-corps et portes métalliques, les portes en bois, et les plafonniers en cuivre, pour ne citer qu’eux, ont été conçus conformément à la charte architecturale structurée autour du carré et de la ligne droite.

Kissaria
© IMAGINIUM

En matière chromatique, en dehors du Zellige émaillé vert, de la pierre de Salé et du cèdre naturel, point de couleurs ! En effet, dans ce projet, le choix s’est porté sur un éventail de « non-couleur », composé de noir, de blanc, et de gris, et ce, pour inviter les textures à jouer avec la lumière et faire de cet espace clos, à priori monotone, un lieu où ombres et lumière créent le mouvement tout au long de la journée, grâce au Bejmat naturel, au Zellige émaillé, à la Pierre de Taza polie ou bouchardée, et aux murs blancs lisses ou rugueux, en grains de résine noirs ou naturels…

Kissaria
© IMAGINIUM

Le patrimoine bâti est souvent objet de polémique, source de guerre de clochers, quand il n’est pas galvaudé à des fins populiste. Ce projet de la Kissaria Al Fadl, tout étant modeste par sa taille et par sa valeur patrimoniale, sous-tend une approche du patrimoine qui amène le débat sur qu’est-ce que le patrimoine, quelle est la ligne de démarcation qui permettrait d’inclure ou d’exclure un bâtiment ou un lieu…. Et last but not least, que faire de ce patrimoine et comment le faire vivre dans son époque ?


FICHE TECHNIQUE

MAÎTRISE D’OUVRAGERABAT RÉGION AMÉNAGEMENT
MAÎTRISE D’ŒUVREZAKARIA BOUJMAL
SITUATIONMÉDINA DE SALÉ
SURFACE COUVERTE1 450 M²
LIVRAISONJUIN 2022
COÛT9 500 000.00 DHS

GALERIE PHOTO DU PROJET


ARTICLE PAR Zakaria Boujmal
CRÉDIT PHOTO IMAGINIUM

Les plus lus

# à lire aussi

Open Call : Lancement des Restaurant & Bar Awards 2024

Pendant plus de quinze années consécutives, les Restaurant &...

Maroc : les Hôtels les plus attendus en 2024

À l'aube de l'année 2024, le Maroc se prépare...

Share Design 2024 : à la croisée de la tradition, de l’artisanat et de l’innovation

Dans le cadre du challenge Shareesign Week 2024, lancé...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!