15.2 C
Casablanca
samedi 3 décembre 2022
PROJETSPROJETS INTERNATIONAUXLa faculté d’études islamiques au Qatar - MYAA

La faculté d’études islamiques au Qatar – MYAA

Aux airs d’une « Kulliya »

icone
MYAA

La Faculté d’études islamiques du Qatar (QFIS) est située sur le campus d’Education City à Doha. Il est conçu par l’agence d’architecture Mangera Yvars Architects MYAA. Le programme offre une faculté aux normes internationales avec un espace d’enseignement et une mosquée au campus d’Education City.


QFIS est basé sur la «Kulliyya» islamique ou «lieu où toutes les connaissances sont recherchées» et le bâtiment offre un environnement d’apprentissage progressif qui place l’institution à la pointe de la pédagogie islamique contemporaine contre l’image péjorative de l’éducation islamique.  

La Kulliyya implique que la connaissance et la foi sont entrelacées mais que toute connaissance vient finalement de la foi. Cette relation est explorée dans QFIS à travers le plan de construction en spirale infinie et les multiples itinéraires qui relient la faculté à la mosquée.

Le programme donne la parité aux étudiants masculins et féminins en fournissant un espace mixte et non hiérarchique où les hommes et les femmes ont une considération égale. La disposition place le grand volume de la mosquée à une extrémité, avec la bibliothèque, les salles de classe et les bureaux de la faculté au milieu, culminant avec deux minarets de 90 m de haut symbolisant « la connaissance et la lumière ».  

La mosquée est soulevée par les «cinq piliers de l’islam» inscrits avec un verset coranique faisant référence à la croyance, à la prière, à la charité, au jeûne et au Hajj. Ainsi, les piliers fournissent un sous-sol frais menant à l’entrée des étudiants.  

L’hébergement d’enseignement est à la fois formel et informel tout en incluant l’utilisation de couloirs, de salons et d’apprentissage dans le jardin islamique paysager. La faculté est symboliquement séparée de la mosquée par une cascade d’ablutions de quatre étages enroulée autour d’un escalier ondulant agissant comme un point de calme méditatif avant l’entrée dans l’espace effrayé de la mosquée.  

L’architecture est intrinsèquement durable ; la grande mosquée orientée au sud ombrage le schéma. Le sous-sol est un espace ombragé tempéré. Les salles de classe sont dotées de cours fraîches et le revêtement en céramique réduit la chaleur solaire tout en permettant la lumière naturelle. 

Les élévations intègrent une façade modulée à deux peaux qui change autour des bâtiments pour atténuer le rayonnement solaire. Le jardin islamique crée des microclimats permettant l’apprentissage en plein air pendant près de 5 mois par an. La plantation indigène utilise peu d’eau et est irriguée à l’aide des eaux grises de l’ablution de la mosquée.  

QFIS est rapidement devenu un point focal non seulement pour les étudiants mais pour la communauté au sens large, permettant au bâtiment de briser les barrières de classe et de statut social. 

icone
V2COM
icone
MYAA

DERNIERS ARTICLES //

spot_img

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...