Le Carré des Arts – Canada

Allier patrimoine et modernité pour créer des espaces de vie uniques

SID LEE & ADHOC Architectes

Situé dans le quartier Centre-Sud de l’arrondissement de Ville-Marie, le Carré des Arts est un projet résidentiel de 46 unités de logements locatifs imaginé par Sid Lee Architecture et exécuté par ADHOC Architectes. Le projet propose une signature visuelle unique, mariant la modernité des espaces résidentiels ajoutés à l’héritage patrimonial de cet ancien lieu de culte aussi converti, à une époque, en studio d’enregistrement.


DYNAMISME URBAIN

Le projet Carré des Arts aura nécessité une réflexion sur la façon d’intégrer une forte densité de logements dans un contexte urbain complexe donnant sur trois rues. Le caractère unique de la proposition est une réponse directe au foisonnement de l’espace public qui l’entoure et vient, d’une certaine façon, recadrer l’ancien lieu de culte dans l’évolution du secteur. Le projet a aussi été conçu dans le cadre de consultations publiques et fait l’objet en amont de plusieurs réflexions menant à une mixité sociale des résidentiels et des organismes locaux.

Carré des Arts
Crédit photo : David Boyer

CONSERVATION DU PATRIMOINE

Travailler à la reconversion du patrimoine bâti nécessite une compréhension de la particularité du contexte et la volonté d’assurer une certaine continuité architecturale et socioculturelle. À travers le nouveau projet du Carré des Arts, Sid Lee Architecture a souhaité non seulement préserver le bâtiment existant de l’ancienne église, mais aussi mettre en valeur sa forme et ses caractéristiques uniques qui traduisent l’héritage culturel des lieux. 

Carré des Arts
Crédit photo : David Boyer

La liaison entre les éléments anciens et les ajouts contemporains a été exécutée avec précision, créant des jeux de niveaux harmonieux qui mettent en valeur l’héritage du cadre bâti. Plusieurs caractéristiques de l’architecture d’origine comme les traitements ornementaux de briques et les étonnants symboles de paix sur la façade, ainsi que la porte massive, ont été conservés intégralement dans l’effort de conversion.
Ces détails viennent conférer une authenticité des éléments et ajoutent une profondeur esthétique au projet, une signature nouvelle ancrée dans l’histoire.

NOUVELLE VOLUMETRIE

Venant épouser l’ancienne église, le nouveau volume qui abrite la majorité des logements se distingue par le caractère vibrant de sa géométrie. S’imbriquant à l’édifice patrimonial comme une série de blocs qu’on aurait délicatement empilés sur un socle, le bâtiment composé en damier vient créer un dynamisme surprenant sur le plan de la forme et de la fonction. 

Carré des Arts
Crédit photo : David Boyer

Composé d’une série de cubes empilés les uns sur les autres selon une trame – un modèle récurrent dans le travail de Sid Lee Architecture – la série de petits volumes confère une échelle humaine à la composition architecturale, alternant entre l’intériorité des baies vitrées et l’extériorité des loggias. L’effet qui résulte de cette exploration est des plus interpellants. Le mouvement qui émane de l’édifice guide le regard en créant une illusion de continuité et invite, presque à tout coup, les piétons à faire un arrêt pour contempler. Ensemble, les deux volumes offrent une rencontre surprenante entre la morphologie du passé et celle du présent, qui, bien qu’improbable, est des plus harmonieuses.

OUVERTURE ET LUMIERE

Au-delà de ce décalage contrôlé entre le style frugal de l’ancienne église et celui vibrant des nouveaux volumes vitrés, l’idée maîtresse du projet était de projeter des aires de vie chaleureuses ouvertes sur un contexte urbain unique. La structure de la grille laisse place à des espaces intérieurs vastes, lumineux et ouverts.

Crédit photo : David Boyer

Les surfaces de bois qui ornent chacun des balcons viennent, par ailleurs, accentuer l’aspect enveloppant de la forme, tout en résonnant avec la chaleur et le dynamisme de l’animation du quartier.

« En travaillant avec l’alternance de la grille, le jeu formel créé aura permis de maximiser les espaces intérieurs et extérieurs et offrir à chacun des résidents un point de vue unique sur la ville doublé d’un sentiment d’intimité »

Jean Pelland, architecte et associé principal de Sid Lee Architecture

FICHE TECHNIQUE

MAITRISE D’OEUVRESID LEE ARCHITECTURE
ARCHITECTE D’EXECUTIONADHOC ARCHITECTS
SUPERFICIE34 154 M²

GALERIE PHOTOS DU PROJET


ARTICLE PAR V2COM
CRÉDIT PHOTO David Boyer, Jean Pelland, Sid Lee Architecture

Les plus lus

# à lire aussi

Aigue Marine Résidence – Dar Bouazza

Aigue Marine résidence est une résidence de très haut...

Incubateur Stargate – Benguerir

L’incubateur Stargate de l’innovation permet d’accompagner les créateurs d’entreprises...

Théâtre d’Al Hoceima – Othmane Bardi

Le projet du théâtre d’Al Hoceima est conçu en...

Villa Loha – Marrakech

Niché à 15 minutes de Marrakech, le long de...