HEADER

Accueil ART & CULTURE ACTUALITES Les 7 expositions à voir à Paris en 2021

Les 7 expositions à voir à Paris en 2021

LA SELECTION DE LA REDACTION !

Entre réouvertures très attendues et crise sanitaire, voici les expositions annoncées pour 2021 à Paris que l’on a déjà notées dans notre agenda, les doigts croisés. 


DALI, L’ENIGME SANS FIN 

Date et lieux : Du 12 février 2021 au 2 janvier 2022, Atelier des Lumières, 38 Rue Saint-Maur, 75011 Paris

L’Atelier des Lumières présentera l’exposition des Baux-de-Provence aux Parisiens à partir du 12 février 2021, juste après la clôture de sa grande rétrospective dédiée à Monet, Renoir et Chagall et bien d’autres impressionnistes, réunis autour de l’imagerie de la Méditerranée depuis plusieurs mois. Artiste génial, maître surréaliste, personnalité complexe… Salvador Dali fascine encore aujourd’hui. Hommage à ce grand peintre du XXème siècle, cette exposition s’annonce aussi grandiose que son œuvre. Près de 60 ans de cette carrière folle défileront devant les yeux, bien ouverts, au regard de peintures, dessins, photographies, sculptures et autres images d’archives. En parallèle de l’exposition, l’Atelier des Lumières présentera le programme court Gaudí, architecte de l’imaginaire.

Pour plus d’informations, cliquez ici.


Thierry Mugler en majesté
Thierry Mugler en majesté

THIERRY MUGLER: COUTURISSIME

Date et lieux : Date à définir, Musée des Arts décoratifs de Paris, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris

C’était une grande première pour Thierry Mugler. Le couturier du « female empowerment », qui a fait de sa mode une célébration du spectaculaire, était à l’honneur d’une exposition solo au Musée des Beaux-Arts de Montréal, inaugurée le 2 mars 2018. Baptisée Thierry Mugler : Couturissime l’exposition donnait à voir les créations sculpturales façonnées par Thierry Mugler, de sa Chimère à sa femme robot futuriste, au total 140 tenues conçues entre 1973 et 2001, mais aussi ses parfums culte, des photographies et croquis rares, sans oublier le fruit de ses multiples collaborations artistiques dans le domaine du spectacle, de la musique et du cinéma. Bonne nouvelle, l’exposition arrive en France cette année, au Musée des Arts décoratifs de Paris, au sein des espaces rénovés et amplifiés des galeries de la Mode Stephen A et Christine Schwarzmann. Ses premières collections, ses premiers défilés, ses premières boutiques… Une évidence donc d’accueillir cette rétrospective dans la ville de tous les succès. « Depuis toujours, je suis fasciné par le plus bel animal sur terre : l’être humain. J’ai utilisé tous les outils qui étaient à ma disposition pour le sublimer : la mode, la mise en scène de spectacles, les parfums, la photographie, la vidéo… Je ne suis pas un homme qui regarde le passé, mais le MBAM et Nathalie Bondil ont été les premiers à me proposer de mettre en scène mes créations et imaginer ensemble une vision artistique globale, libre et réinventée. Je me suis donc plongée dans cette aventure créative ! Aujourd’hui, un très beau chapitre s’ouvre à nous avec Paris, ville qui m’a ouvert ses bras et le Musée des Arts Décoratifs qui est pour moi le plus beau des écrins. » confie Thierry Mugler, enthousiaste.

Pour plus d’informations, cliquez ici.


MAGRITTE/RENOIR, LE SURREALISME EN PLEIN SOLEIL

Date et lieux : Du 10 février au 21 juin 2021, Musée de l’Orangerie Jardin des Tuileries. Place de la Concorde 75001 Paris

Le Musée de l’Orangerie s’intéresse à la « Période Renoir » de René Magritte,  engagée à partir de 1943 jusqu’en 1947. Durant ce chapitre de sa carrière encore méconnu, le peintre surréaliste trouve dans les œuvres des impressionnistes une source d’inspiration infinie et une certaine joie retrouvée après les horreurs de la guerre. Parmi ses fétiches, Auguste Renoir auquel il emprunte l’onirisme et la peinture de la nature. « … le beau côté de la vie serait le domaine que j’explorerais. J’entends par là tout l’attirail traditionnel des choses charmantes, les femmes, les fleurs, les oiseaux, les arbres, l’atmosphère de bonheur. Etc… c’est un charme assez puissant qui remplace maintenant dans mes tableaux la poésie inquiétante que je m’étais évertué jadis à atteindre. » écrivait-il à Paul Éluard en 1941. Le Musée de l’Orangerie réunit une soixantaine de peintures et une quarantaine de dessins, mises en dialogue avec les chefs-d’œuvre de Renoir, les peintures contemporaines de Picabia ou les travaux de Jeff Koons.

Pour plus d’informations, cliquez ici.


PICASSO – RODIN

Date et lieux : Musée Picasso, du 9 février au 18 juillet 2021, 5, rue de Thorigny, 75003, Paris
Musée Rodin, du 9 février au 18 juillet 2021, 77, rue de Varenne, 75007, Paris

Rencontre au sommet. Le Musée Picasso et le Musée Rodin ont composé à quatre mains l’exposition Picasso – Rodin qui met en dialogue l’œuvre de ces deux grands maîtres dans chacun des deux musées parisiens. Le Musée Rodin confrontera les deux artistes au regard d’une riche série d’œuvres de différents supports tandis que le Musée Picasso s’intéressera à leur processus créatif. Une belle manière de mettre en lumière leurs proximités inattendues.


DIVAS ARABES, DE OUM KALTHOUM A DALIDA

Date et lieux : Du 27 janvier 2021 au 25 juillet 2021, Institut du Monde arabe

Il y aura l’incontournable légende Oum Kalthoum, Dalida, l’icône pop, mais aussi la jazzy Fairuz, la pionnière Munira al-Mahdiya ou la romantico-sulfureuse – quatorze fois mariée – Taheya Carioca. Les divas égyptiennes mais aussi libanaises ou algériennes investissent l’Institut du Monde arabe et rappellent qu’une autre vision de la femme a couru des années 20 aux années 70. Elles étaient chanteuses, danseuses, actrices et même productrices de cinéma, elles étaient féministes, émancipées, fers de lance d’une révolution culturelle. A travers le portrait de ces femmes, ce sont aussi les enjeux politiques et sociétaux que développe l’exposition. Les décors reconstitués et les projections ressuscitent les innombrables cabarets que comptait Le Caire et rappellent que l’Egypte était alors le troisième producteur de cinéma au monde.

Pour plus d’informations, cliquez ici.


NOIR ET BLANC : UNE ESTHETIQUE DE LA PHOTOGRAPHIE

Date et lieux : Date à définir, Grand Palais, galerie Sud-Est, 3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

Véritable objet de culte, le noir et blanc en photographie a ce pouvoir de révéler les émotions que la couleur ne descelle pas. Willy Ronis y a recourt pour raconter une époque d’insouciance, Helmut Newton s’en empare jusqu’à l’obsession, Gustave Le Gray, en avance sur son temps, en fait l’objet de ses expérimentations. Cette année, avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France, le Grand Palais célèbre cette esthétique plurielle en exposant sur ses cimaises plus de 300 tirages en noir et blanc, du XIXème siècle à aujourd’hui, témoins des nombreuses appropriations et audaces de ces experts du genre, plus de 200 réunis. En somme, l’une des plus belles expositions à voir quelques mois avant la fermeture du Grand Palais pour 4 ans. Une apothéose sur papier glacé qui ne se vit qu’une fois.

Pour plus d’informations, cliquez ici.


MARC RIBOUD. HISTOIRES POSSIBLES

Date et lieux : Jusqu’au 3 mai 2021, Musée Guimet 6 Place d’Iéna, 75116 Paris 

C’est un événement qui ne se manque pas. Le photographe Marc Riboud lègue toute son œuvre au Musée Guimet qui lui dédie sa première rétrospective. Observateur du monde depuis l’enfance, le photographe de l’agence Magnum documente son siècle, des fins fonds de l’Europe aux contrées orientales avec ce regard humaniste qui laisse penser que la lumière est dans le cœur de l’Homme.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

icone
La Rédaction
icone
- Advertisment -
[]

[]

Usine Serraj – Casablanca

Congo Biennale 2022

Ecole Chénier – Rabat