18.1 C
Casablanca
mercredi 21 avril 2021

Accueil PROJETS Les jardins de Kesali – Marrakech

Les jardins de Kesali – Marrakech

La mémoire d’une oliveraie

icone
BOULLALI MOHAMED

Au sud des Jardins de l’Agdal, sur la route de l’Ourika, s’étend cette maison d’hôtes, mêlant tradition et modernité. Elle est bâtie en plein champ d’oliviers ancestraux, entre les villages de Lahebichates et Lagouassem. Ce terrain d’un hectare et demi se développe sous forme rectangulaire longiligne, dans l’axe nord-sud. Au milieu de ces faubourgs en pleine mutation, on trouve encore quelques lieux paisibles et hors du temps, comme Les Jardins de Kesali.

Le visiteur est accueilli, au nord de la parcelle, par une longue allée bordée de rosiers blancs fleuris. D’un côté et de l’autre de ce chemin, de manière symétrique, s’étendent deux jardins d’inspiration andalouse, plantés d’orangers, avec en leur centre une fontaine de pierre dont le murmure, mêlé au chant des oiseaux, enchante l’oreille.

Une fois l’odorat et l’ouïe en éveil, c’est à son tour le regard qui est orienté vers l’horizon, à travers un imposant portail traditionnel de bois clouté antique. Le regard fuit à travers une double porte vitrée jusqu’à un édifice surmonté d’une grande coupole couleur terre, ajourée de lucarnes colorées : c’est la demeure des gérants et propriétaires des lieux.

Sur la droite, avant de pénétrer dans le bâtiment principal, en arrière-plan du jardinet andalou arboré, se trouve un petit minaret pyramidal percé d’une porte menant au spa-hammam. Sa partie supérieure est accessible par une volée de marches attenante. Le bâtiment, d’inspiration fortement orientale, bien qu’aux lignes épurées, se termine par deux coupoles de terre côte à côte, que l’on devine abriter le hammam des hommes, et celui des femmes. La forme de la tour d’entrée n’est pas sans rappeler celle de l’un des plus anciens minarets existants : celui de la Grande Mosquée de Kairouan…

En plan, un mur oblique traverse le projet. Il commence au seuil de la maison d’hôtes, frôle la piscine, et se termine dans un champd’oliviers centenaires agrémenté de plantes aromatiques. Le projet se veut respectueux de la mémoire du lieu, suivant l’alignement de ces arbres porteurs de symboles.

Véritable fil d’Ariane, ce mur épais traverse l’espace, comme à travers le temps. Il semble défier les lignes tracées par les oliviers et pourtant, finit par s’y perdre. 

Il symbolise pour l’architecte une allégorie du temps qui passe et, comme le temps qui passe, il n’aura pas raison de la nature. 

Ce mur rempart raconte son histoire en pisé d’abord, avant de s’ériger en béton, sans jamais perdre de vue les inspirations orientales, chères à l’architecte, pour qui l’architecture naît de son histoire et de son environnement : en un mot, de son terreau.

Le spa et la gérance sont de caractère oriental, construits en adobe, surmontés de coupoles, et ceints de murs en pisé. La maison d’hôtes, moderne, s’y intègre en douceur avec ses arcatures tantôt à claire-voie, tantôt aveugles au rez-de-chaussée. À l’étage, les ouvertures rectangulaires sont surmontées de linteaux en bois de cèdre.

Les matériaux traditionnels comme le « dess », le plâtre ciré, le cèdre brut ou sculpté et le torchis évoquent les
savoir-faire et la tradition architecturale de la région.
La mise en lumière, pensée par le biais de lustres artisanaux et de LED, met en scène les arcades et les détails architecturaux, conférant au lieu une certaine théâtralité la nuit.

Ce programme intègre 2 suites et 6 chambres spacieuses et élégantes, chacune avec salle de bain et terrasse privative. Les infrastructures comprennent un restaurant, une piscine extérieure, un sauna et un hammam. La terrasse sur le toit comprend un café, avec vue sur les champs d’oliviers voisins, et au loin l’Atlas enneigé. Quelques pavillons sont essaimés dans ce parc.

Dans le respect de la mémoire du lieu, et à l’image de ce mur filant à travers constructions et nature, Les Jardins de Kesali nous font voyager à travers le temps et l’histoire, à l’ombre d’un olivier.



FICHE TECHNIQUE

MAîTRISE D’OUVRAGELES JARDINS DE KESALI « SARL »
MAîTRISE D’OEUVREBOULLALI MOHAMED
SITUATIONMARRAKECH – MAROC
SURFACE COUVERTE1 353 M2
LIVRAISON2008
COUT14 150 000 DH
icone
Salwa BOUCHAREB
icone
Salim BOULLALI & Mathilde CRESPO

DERNIERS ARTICLES //

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...

X