Lycée « Guy de Maupassant » – Komiha & Diouri Architectes

Komiha et Diouri Architectes

Lycée « Guy de Maupassant » a été imaginé, pensé et dessiné pendant une année, en collaboration étroite avec les représentants du corps enseignant, s’est cristallisé en une réalisation sur mesure qui concrétise parfaitement les vœux de l’équipe pédagogique. Le parti architectural a été d’inventer ici une nouvelle génération d’établissements scolaires 4.0 qui obéissent aux critères d’habitabilité pour une pédagogie d’excellence.


Afin de créer le nouveau repère urbain du quartier ALMAZ, le groupe IEG International a construit le Lycée « Guy de Maupassant » sur un terrain de 16 600 m² qui devient, avec ses 26 000 m² de planchers et ses 10 000 m² de jardins et de cours de récréation, l’un des plus grands groupes scolaires de la Région de Casablanca.

L’architecture du bâtiment peut se définir comme une mécanique de construction précise où les modules s’emboitent et s’enchainent avec fluidité et légèreté en assurant une étanchéité parfaire entre les générations tout en gardant une certaine flexibilité dans l’organisation des espaces. Ici notre attention s’est essentiellement concentrée sur l’élaboration d’un espace pédagogique de qualité qui répond aux exigences des enseignants et des apprenants.

Lycée « Guy de Maupassant »
Lycée « Guy de Maupassant »

Réfléchir, innover, collaborer peut ici se faire en solitaire ou en groupe et ensuite inter agir avec le Monde. Cela se traduit par des espaces de sérendipité, CDI, labos, fab lab, salle d’arts et de musique, qui sont répartis judicieusement sur l’ensemble de l’établissement afin de procurer ce sentiment d’appartenance et de bien-être indispensable à la créativité et à l’innovation.

L’implantation des bâtiments est le fruit d’une réflexion basée sur le programme du Maitre d’Ouvrage, les exigences réglementaires et le confort thermique et acoustique des utilisateurs afin de se protéger des vents du Nord en ouvrant le cœur du projet vers la lumière du Sud. Nous nous sommes aussi adaptés à la topographie du terrain, pour permettre la création d’un rez-de-jardin, qui regroupe les activités en commun, autour d’un grand espace vert sportif et ludique, qui permet à tous les équipements mutualisés un éclairage et une ventilation naturels.

L’organisation spatiale permet aussi de tirer parti des trois voies qui desservent le terrain pour séparer les différentes entrées de chaque niveau scolaire et éviter les concentrations et les interférences d’élèves à l’extérieur de l’établissement.

Le concept général du projet prend naissance à partir du module d’une salle de classe type. Nous proposons ici, une salle de classe ergonomique traversante, desservie par une galerie de circulation couverte et ouverte. Cette disposition permet un éclairage et une ventilation naturelle optimisée quelques soit les saisons et de bénéficier d’une température moyenne entre les deux façades.

Les galeries de circulation sont toutes orientées de manière à éviter les vents du Nord. Cette disposition des galeries permet aussi une circulation plus fluide sans cul de sac, évitant les fortes concentrations d’élèves et le croisement des flux.

Ce projet est composé de 4 entités : maternelle, primaire, collège et lycée qui suivent la même logique d’articulation autour d’un noyau central : la cour patio. Ainsi, la cohérence du projet est assurée tout en fluidifiant les circulations et en fragmentant la densité des élèves.

Les circulations verticales regroupent dans une même entité, la cage d’escalier et la cage d’ascenseur, les sanitaires, les locaux techniques Elles se situent aux quatre coins cardinaux des patios pour une optimisation d’utilisation et de repérage.

Lycée « Guy de Maupassant »
Lycée « Guy de Maupassant »

Dans une vision d’ensemble nous avons tenu compte de la volumétrie de l’école existante de manière à créer un ensemble cohérent tout en donnant à l’extension une identité propre et un caractère spécifique pour en faire le bâtiment repère du quartier.


A PROPOS DE

Noureddine KOMIHA, architecte diplômé de l’Ecole Spéciale de Paris en 1979 (Atelier Baley) a créé en 1982 son agence à Casablanca pour se tourner très vite vers la réalisation d’équipements importants et diversifiés.

Wafaa DIOURI AYAD, obtient son diplôme de l’Ecole Spéciale de Paris en 1987 (Atelier Baley) et devient associée du Cabinet Komiha en 1989.

Depuis plus de 40 ans, l’agence s’est cristallisée autour d’un concept intellectuel dont le credo est le respect du besoin et de l’usage, de l’Habitant et du Site, créant ainsi des ensembles organiques s’intégrant harmonieusement dans l’environnement et inducteurs de bien-être.

ARTICLE PAR Komiha et Diouri Architectes
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Rénovation de la bibliothèque du Cégep – Saint-Jean-sur-Richelieu, Canada

Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu a mandaté Archi- dans le but...

Résidence la Vallée de l’Hudson – Germantown, États-Unis

La Résidence la Vallée de l'Hudson est une maison...

Chapelle et club d’éoliennes thermodynamiques – Medjurecje, Monténégro

Margot Krasojević Architects dévoile fièrement un projet visant à...

Résidence McPherson – Lac-Brome, Canada

La Nony FAMILI est fière de présenter son projet...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!