MACAAL – L’art, un jeu sérieux

Plus de 80 œuvres à contempler

MACAAL

Explorant la thématique du jeu dans l’art, cette exposition collective intitulée « l’art, un jeu sérieux » habillera les murs du MAACAL, musée d’art contemporain Africain Al Maaden à Marrakech, du 27 Novembre 2021 au 17 Juillet 2022. Plus de 60 artistes participent à cet évènement culturel de taille, principalement conçu par les œuvres de la fondation Alliances, et commissariée par Meryem Sebti, rédactrice en chef du Magazine Diptyk.


Le jeu, détruisant les représentations figées, porte une dimension disruptive que les artistes aux styles différents, transmettent à travers leurs œuvres. Entre le duo Fouad Bellamine et Mohammed El Baz, Mariam Abouzid Souali, Chourouk Hriech ou encore Farid Belkahia, le timbre d’artistes passionnés font revivre la nostalgie du passé et dégagent de forte émotions. Tant de questions soulevées, poussant tantôt à la réflexion, tantôt à l’introspection, et ouvrant d’infimes possibilités d’interprétations. Une invitation à l’évasion, et à un nouveau rapport au monde, qui s’offrent à vous au MACAAL. Pour mieux intégrer les âmes enfantines, à qui le jeu fait partie du quotidien, cet évènement prévoit des ateliers créatifs pour enfants, des visites guidées et des visites scolaires. Une ambiance détendue et un moment de divertissement spécialement dédiés à une tranche d’âge pour une immersion dans le monde de l’art.

ARTICLE PAR Communiqué de presse
CRÉDIT PHOTO Ayoub El Bardii

Les plus lus

# à lire aussi

Signature du livre « Palais et forteresses d’Al-Mansur Ed-Dahbi »

Plongez dans l'histoire captivante de l'architecture marocaine avec la...

Une immersion poétique « Le songe d’une nuit d’hiver » de Fathiya Tahiri

Plongez dans l'enchantement de "Le songe d'une nuit d'hiver",...

« L’Art et la Manière », l’exposition monographique d’Amelia Tavella

La Galerie d'Architecture vous invite à découvrir la nouvelle...

Marrakech : inauguration de la nouvelle galerie à Gueliz by Loft Art Gallery

Après Casablanca, il y a quinze ans, Yasmine Berrada...