Exposition – « L’Afrique vue par ses photographes » de Malick Sidibé à nos jours

La culture africaine capturée

MALICK SIDIBE

La fondation nationale des musées prévoit une rentrée culturelle riche en nouveautés. Avec quartes expositions inédites qui s’apprêtent à voir le jour, la FNM lève le voile sur des œuvres intemporelles d’artistes passionnés de photographie, d’art et de partage. L’inauguration de ce programme attrayant, se fera ce mercredi 13 octobre 2021 avec l’exposition « L’Afrique vue par ses photographes, de Malick Sidibé à nos jours » au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain à Rabat.


En hommage au photographe Malien et à son parcours dévoué, plusieurs de ses œuvres, jamais exposées auparavant, sont venues habiller les murs du musée. En suscitant curiosité et admiration, des instants capturés d’un patrimoine culturel matériel et immatériel, s’offrent aux visiteurs enivrés. Des images qui s’insèrent parfaitement dans la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour valoriser l’héritage africain, et s’ouvrent à un public en quête de diversité. D’une part dédiée à l’artiste Malick Sidibé et la splendeur de ces clichés, cette exposition comprendra également des œuvres de 23 grands portraitistes de générations différentes. D’autre part, le thème général sera consacré à la culture africaine et son ouverture, ainsi qu’à l’harmonie de plusieurs nationalités, qui se croisent sous le regard pensif des visiteurs. L’exposition, message de paix et de sérénité, est articulée autour de 4 grands axes : générations d’identités multiples, portraits sociaux, croyances et limites, et paysages.


PORTRAIT DE MALICK SIDIBE

Issu d’une famille de paysans, il a grandi en aidant son père berger. Il étudie à l’école des artisans soudanais, où il développe une fibre artistique remarquable, puis travaille dans plusieurs studios de photographie qui enrichissent ses compétences. Connu pour ses portraits en noir et blanc, et des moments si bien captés, Malick s’intéresse souvent aux scènes de fêtes et de festivités. Des portraits aux émotions différentes alimentent sa collection artistique. « Le visage de quelqu’un, c’est un monde » s’exprima l’artiste, un monde que vous pouvez découvrir au sein du musée à partir du Mercredi 13 Octobre 2021.

ARTICLE PAR LINA CHERTI
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Hommage vibrant rendu à l’artiste Mohamed El Baz par l’Atelier 21

L’Atelier 21 organise, une table ronde en hommage à...

Un éveil des sens avec Solo Show de Kwaku Yaro & Amina Rezki

Loft Art Gallery Marrakech est fier de présenter deux...

Festival de la comédie musicale à Casablanca

Le Festival International Théâtre & Cultures revient pour sa...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!