Mariam Ammor – Une architecture silencieuse, nid de tensions entre les masses

COLLECTOR DES ARCHITECTES ÉMERGENTS - VOLUME I

MARIAM AMMOR

Une ligne émerge, file et fuit. Une autre se dessine, puis s’en suit une multitude. Toutes se déplacent, se croisent, se séparent puis se rejoignent jusqu’à créer un espace. Pour autant que les lignes architecturales soient essentielles et en cohérence avec des convictions esthétiques plutôt minimalistes et majestueuses, la priorité de l’atelier Lignes de Mir est de concevoir des projets sans effet de style, contemporains et simples.


1 // RESIDENCE B – QUARTIER CALIFORNIE « LIGNES PLIEES »

Une recherche du vrai, une volonté de ne rien cacher et une démarche éthique sous-tend donc, le parti architectural de la Résidence B. Ici, l’idée était de mettre en accord la matière a la forme simple et harmonieuse. Une architecture blanche, couleur symbolisant la pureté inspirant le calme et la discrétion.

Le béton blanc teinté dans la masse des murs, le sol en camaïeux de gris et les ouvertures démesurées invitent à la contemplation et à la méditation. La façade principale se veut majestueuse et explicite par ses grandes baies vitrées, indiquant une séparation verticale des fonctions.

À l’intérieur, outre la « palette minimaliste », des tons chauds et froids ont été proposées, pour un intérieur chaleureux et reposant. L’orientation des vents et l’ensoleillement étaient des éléments fondateurs de la genèse morphologique du volume. La façade principale se retourne et se plie afin de créer un jeu d’ombres et de lumières, protégeant l’accès principale des vents forts.

2 // RESIDENCE O.A – MASSIVITE ET FLOTTEMENT

Tout travail de conception architecturale s’élabore à priori par des choix, telle option excluant l’autre. Ici, nous avons tenté de parvenir à n’en exclure aucune. L’expression de la Résidence O.A. repose sur plusieurs lectures; tension entre massivité et finesse, pesanteur et légèreté, opacité et transparence. 

Une relation entre plein et vide est recherchée. Un patio nous accueille à l’entrée de la résidence proposant une troisième façade et une projection directe vers le jardin arrière. Le hall d’entrée, le salon et les escaliers sont ainsi mis en relation par ce vide.

3// IMMEUBLE LE SO’7 – IRREGULARITE TRAMEE

Situé en plein cœur de Casablanca dans le quartier d’Anfa, le SO’7 présente un projet résolument urbain. La façade propose une lecture irrégulière et rythmée offrant un jeu d’ombres différent pour chacune des typologies d’appartements. 

Étalé sur cinq étages, le projet signé SO Living reçoit vingt cinq appartements d’exception proposant un large choix de superficies allant de 33 à 89 m².  Conçus pour procurer confort et volupté, les appartements jouissent d’un aménagement intérieur lumineux et aéré et d’une sélection soignée de matériaux nobles, sobres et raffinés à la tendance d’aujourd’hui. Le SO’7 est conçu avec des prestations respectueuses de l’environnement. Un confort thermique avec une luminosité optimale et maîtrisée et un confort acoustique limitant les nuisances sonores extérieures et intérieures.

4 // SIEGE LAW FIRM – LES MUST DE L’ENSAL

Le parti pris a été de proposer un bâtiment avec une esthétique minimaliste, des formes simples revêtues de béton qui confèrent à la bâtisse un aspect contemporain, tandis que des lignes épurées renforcent la simplicité des volumes.

Des lignes droites, du béton brut, des perspectives prononcées et une palette de tons clairs pour privilégier la tranquillité, l’harmonie, mais aussi pour donner du dynamisme à ce bâtiment recevant un cabinet d’avocat.

En opposition à un extérieur discret, l’intérieur présente des murs et des plafonds aux tons foncés et prononcés, ainsi que des sols en marbre poli et des meubles en bois. Des couloirs spacieux sont conçus faisant le lien entre différentes pièces.


A PROPOS DE MARIAM AMMOR

Mariam Ammor, photo portrait

Mariam Ammor est architecte de l’état français. Elle est habilitée à la maîtrise d’œuvre en son nom propre et diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon.

Avant l’obtention de son diplôme d’état d’architecte, Mariam suit un master en stratégie et pratique architecturale avancée. Elle porte ainsi un grand intérêt à la matérialité et sa relation à l’expression architecturale. Son travail met en scène les contraintes de l’habitat et questionne les évolutions des modes de vie, nécessitant une réflexion sur de nouvelles typologies de logements.

ARTICLE PAR
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Parc Olympique – Montréal, Canada

La firme d’architecture et de design Lemay et l’agence-conseil...

L’Embâcle – La Malbaie, Canada

S'inspirant des blocs de glace qui s’enchevêtrent par la...

Nouvelle Gare Routière – Rabat

La nouvelle gare routière de la ville de Rabat,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!