19.1 C
Casablanca
mardi 21 septembre 2021

Accueil ART & CULTURE ACTUALITES Musée Villa Harris ou la 2ème vie du nid de l'espion anglais

Musée Villa Harris ou la 2ème vie du nid de l’espion anglais

Exposition inaugurale

icone
MUSEE VILLA HARRIS

Tous les Tangerois connaissent « Bilahariz » mais très peu en connaissent l’étymologie. Il est révolu le temps où les journalistes, à l’occasion espions, pouvaient se payer une bâtisse comme celle du reporter du journal « The Times », dont la grande demeure de maître face au détroit, a prêté son nom à la plage en contrebas. Une des excentricités de la ville, que seule Tanger, ville internationale pouvait abriter.

Voici son nouveau destin.

Plus qu’un simple musée, Villa Harris est une bâtisse historique qui fut, au siècle dernier, le théâtre d’un passé fastueux dans un Tanger alors en ébullition et au cœur des enjeux internationaux. Imaginée et construite à la fin du XIXe siècle par le britannique Walter Burton Harris, journaliste – envoyé spécial du journal The Times, la villa siège face à la Méditerranée, mère de nombreuses civilisations. La villa a résisté au temps, aux guerres et aux occupations pour être, aujourd’hui, le témoin d’un riche héritage culturel et patrimonial légué aux générations futures.

Conformément aux volontés de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d’ériger la culture en priorité nationale et à la mission de la FNM d’élargir l’accès à l’art et à la culture à tous les Marocains, le Musée Villa Harris vient compléter l’offre muséale de Tanger, ville au carrefour de l’Europe et de l’Afrique.

Autrefois résidence de rencontres internationales, de loisirs et de villégiature, Villa Harris s’est réinventée en un lieu d’échanges et de culture qui abrite deux siècles d’histoire de l’art au Maroc, tout en mettant en avant l’influence artistique du monde méditerranéen et le dialogue permanent entre les deux rives.

UNE EXPOSITION QUI RAVIVE LES MEMOIRES

L’exposition inaugurale met en lumière les couleurs, les paysages, les traditions et les scènes de vie qui ont fasciné toute une pléiade de peintres occidentaux après le premier et unique voyage d’Eugène Delacroix au Maroc. Des tableaux d’artistes majeurs du début du XXe siècle, tels que Frank Tapiro, Jacques Majorelle, Claudio Bravo ou encore Edy-Legrand se confrontent aux œuvres des premières
générations d’artistes marocains qui ont façonné la modernité artistique du Royaume, de Ben Ali R’bati et Mohamed Sarghini à Jilali Gharbaoui, Fatima Hassan, Mohamed Hamri et Farid Belkahia, entre autres.


Musée Villa Harris – Tanger
Exposition permanente – Musée Villa Harris à partir du 17 mars 2021

Un nouvel espace pédagogique dédié à la jeunesse accompagne l’exposition, avec une borne interactive et une bibliothèque qui permettent d’approfondir la compréhension des œuvres et des artistes exposés. A l’extérieur du musée, un jardin exotique et tout aussi historique, agrémenté de plantes rares, de sculptures et de statues, appelle à l’évasion.

Le Musée Villa Harris a vu le jour grâce à une étroite collaboration de la Fondation Nationale des Musées avec la Wilaya de Tanger, l’Agence pour la promotion et le développement du Nord et le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports qui ont permis la rénovation de ce bâtiment en conservant son cachet authentique. Nous rappelons également que le fonds artistique de ce nouveau musée a été offert à la FNM, à titre de donation, par un mécène marocain.
En dotant Tanger de son premier musée d’art moderne, la FNM place ainsi la ville du détroit parmi les destinations culturelles incontournables au Maroc.

icone
COMMUNIQUE DE PRESSE
icone
FONDATION NATIONALE DES MUSEES

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...