Nouveau siège social de Sid Lee – Montréal

Sid Lee Biosquare, un campus qui fait flotter la créativité

Sid Lee Architecture

Dans le cadre d’un projet plus vaste visant à revitaliser l’emblématique Place Ville Marie et son esplanade, Sid Lee Architecture est fière de présenter les nouveaux bureaux de la firme de création Sid Lee, qui a maintenant son siège social dans trois des quadrants anciennement occupés par la Banque Royale du Canada.


La refonte architecturale des espaces s’inscrit dans la revitalisation du centre-ville de Montréal et une affirmation de l’engagement de l’agence à créer de nouveaux liens avec l’épicentre urbain. Il présente également un renouvellement lumineux et ouvert de l’un des espaces les plus emblématiques de la ville. Avec le retour des travailleurs dans les bureaux, le Biosquare s’impose comme un lieu d’inventivité, flottant au cœur du centre-ville, un espace liminal faisant le pont entre la rue et l’intérieur par la libre circulation des idées.

« Nous avons envisagé l’espace comme une extension de la ville et de son énergie »

a déclaré Jean Pelland, architecte et associé principal chez Sid Lee Architecture

En ancrant les éléments architecturaux dans l’interaction humaine, le campus devient une plateforme active à tout moment de la journée, un lieu où les artisans peuvent se rassembler, collaborer et créer.

UN MICROCOSME OUVERT SUR LA VILLE

La refonte de l’espace reposait sur deux grands principes et s’appuyait sur la volonté de rendre les bureaux d’origine plus légers et plus accueillants.

Premièrement, la libre circulation de la plate-forme urbaine a dicté la conception, dans le but d’assurer une continuité entre la ville à l’extérieur et les bureaux à l’intérieur. Le campus — que les architectes appellent aussi le Biosquare en raison de sa forme et de ses éléments biophiliques — est ainsi une extension de l’environnement urbain dans lequel il s’inscrit, à l’intersection des disciplines et des sphères sociales.

Ce principe de continuité se retrouve également dans la grille infinie structurant l’organisation de l’espace. Couvrant l’ensemble de la surface de bureaux, la grille a permis de conceptualiser une zone ouverte où différentes fonctions coexistent facilement et librement. Contrairement aux bureaux cloisonnés et fragmentés, Sid Lee Architecture a utilisé ce modèle comme plate-forme pour relier tous les espaces et les personnes qui s’y déplacent. Le Biosquare est ainsi un microcosme partagé aux possibilités infinies ; un monde collectif où les métiers se mêlent et les frontières entre les fonctions s’estompent.

ESPACE MINERAL

Au rez-de-chaussée, l’entrée principale des bureaux de Sid Lee offre une vue ininterrompue sur l’esplanade publique. Le type de matériau dominant à cet étage est minéral, avec des monolithes en pierre bouchardée s’élevant pour former les espaces café, cuisine et toilettes. Les différentes utilisations de ce niveau donnent l’impression que chaque fonction sort de terre indépendamment. Ici, on peut déduire une référence à la ville souterraine, qui sert de cadre à la vitalité de l’activité urbaine dans les quartiers proches.

Dans les grands amas de pierres, une touche délicate dans les détails préserve une impression de légèreté. Formes et matières se frôlent, comme flottantes. Chaque élément s’ajoute librement aux autres, renforçant l’impression de complétude et de fluidité tout en laissant la nature tracer son propre chemin.

ENVIRONNEMENT BIOPHILIQUE

Alors que nous montons à la première mezzanine et accédons aux deux grands quadrants de pierre où se trouvent les principaux espaces de création et de travail de Sid Lee, les éléments naturels qui commençaient déjà à émerger du sol occupent désormais le devant de la scène. Nous sommes arrivés dans un lieu dynamique où la magie opère. Un troisième pont a été ajouté aux deux existants pour relier ces deux cubes de manière agile et fluide.

A cet étage, la grille en tant que concept d’organisation apparaît dans chaque élément, qu’il soit architectural ou esthétique. Le centre de chaque quadrant sert d’agora, offrant une atmosphère plus accueillante qui encourage les gens à se rassembler. Un effet de balcon se crée naturellement lorsque nous tournons notre regard vers le haut et vers l’extérieur. Autour du noyau symbolique de l’espace commun, les pièces deviennent plus petites et plus intimes.

Ici, la structure en grille sert de cadre pour réunir différents mondes dans un seul écosystème. C’est une grande toile qui permet de déployer des territoires créatifs et donne l’impression visuelle que tout peut être construit, que l’on peut intégrer des blocs, des murs, de nouvelles fonctions et de nouvelles idées au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Cette métaphore architecturale nous rappelle également que tout est connecté en flottant librement dans les airs.

INSPIRER LA CREATIVITE

Les sols en travertin d’origine ont été découverts et améliorés lors du processus de rénovation, et les puits de lumière ont été dépouillés pour révéler leur structure, dont plusieurs ont également été stratégiquement agrandies. Grâce à la linéarité de la grille aérienne, notre regard est dirigé vers le haut vers les vastes pans de ciel délibérément mis en valeur et rendus visibles depuis la plupart des postes de travail.

L’espace est ponctué de multiples luminaires du studio d’éclairage et de design local Lambert & Fils, tandis qu’une série de pièces affichant des identités conceptuelles fortes et distinctives se dresse à la périphérie de la grille principale et des agoras. Créés dans le but d’offrir des environnements inspirants aux équipes du cabinet, ces espaces sont finalement des salles d’immersion pour un travail imaginatif. Inspirés de références naturelles et de textures familières, ils incarnent en quelque sorte la multiplicité des imaginaires qui se côtoient chez Sid Lee.

« Avec le Biosquare, Sid Lee apporte son esprit entrepreneurial au centre-ville de Montréal et crée un pôle de collaboration accessible pour les communautés créatives et d’affaires de la ville, dans le but de faire émerger de nouvelles idées », a déclaré le cofondateur de Sid Lee, Philippe Meunier.

ARTICLE PAR V2COM
CRÉDIT PHOTO David Boyer

Les plus lus

# à lire aussi

Stade de hockey, une prouesse d’ingénierie signée Archi-Tectonics

Archi-Tectonics vient de livrer la construction d'un stade de...

Musée de la Palestine, Cisjordanie – Heneghan Peng Architects

Au cœur de la Cisjordanie, le Musée de la...

L’Accor Hotels Arena – France

Bâtiment parmi les plus emblématiques du paysage de la...

COMPLEXE SPORTIF DE BUSSY SAINT-GEORGES-FRANCE

Situé en lisière de ville, face aux lignes d’horizon...