23 C
Casablanca
lundi 8 août 2022
ARCHITECTUREProjet CDYTM – 83 Architectes Youssra Soufiani

Projet CDYTM – 83 Architectes Youssra Soufiani

Quand simplicité, transparence et lumière se rencontrent

icone
83 ARCHITECTES

CDYTM, c’est ainsi que se nomme la toute nouvelle adresse santé de la capitale marocaine. Située au secteur 14, dans le quartier Hay Riad à Rabat, cette nouvelle clinique dentaire a été réalisée par les soins de Youssra Soufiani, gérante de l’agence d’architecture 83 Architectes. Véritable emblème d’élégance et de sobriété, ce centre dentaire aux lignes épurées s’intègre parfaitement dans le paysage urbain du quartier.


Placé au cœur d’un quartier marqué par des constructions en R+1 de type villa; le projet CDYTM bénéficie d’une luminosité exceptionnelle, grâce à sa parcelle à double orientation. Profitant d’une proximité de la ceinture verte de Rabat, le bâtiment se voit préservé des nuisances sonores dues à l’autoroute, menant vers Casablanca.

Né d’une parfaite harmonie entre architecte et clients, ces derniers étant sensibles à l’architecture et attentifs à la beauté des espaces, le projet CDYTM suit une pensée commune entre architecture et usagers. Suivant plusieurs concertations avec les équipes du cabinet dentaire (Médecins dentistes, assistantes, techniciens), Youssra Soufiani, cheffe du projet CDYTM a su relever le défi des besoins programmatiques, de la spécificité technique du cabinet dentaire et d’une accessibilité PMR dans l’ensemble du bâtiment.

DENSITE, LEGERETE ET SOBRIETE

Définie par un programme chargé ainsi qu’une parcelle modeste, le volume de la construction se donne à voir aux utilisateurs à travers une masse compacte à l’aide de boîtes transparentes. S’inspirant de l’architecture marocaine, cette conception réinterprète le patio marocain, pour en faire une séparation entre les différents espaces.

Suivant la règlementation en vigueur et sans pour autant dépasser les surfaces constructibles autorisées ; cette conception se démarque par la transparence des circulations favorisant une légèreté du volume et permettant une dilatation de l’espace par un effet d’optique. L’utilisation de vitrages transparents ou sablés donne une impression d’espace agrandi. 

BOITE À LUMIERE VEGETALISEE

Au vu des besoins en éclairage nécessaire à la pratique médicale dans un cabinet dentaire, le projet se tient telle une boîte à lumière. Amenant un maximum d’éclairage naturel, tout en améliorant le bien-être des médecins et des patients, la clinique dentaire CDYTM se veut une construction novatrice dans le domaine de la santé, redéfinissant les règles d’un cabinet dentaire.

Pour un brin de gaieté, l’aménagement extérieur est soigneusement traité afin de transformer l’atmosphère du cabinet dentaire. Un paysage constamment en dialogue avec les espaces intérieurs, accompagne systématiquement les boîtes en verre/patios ; aux essences végétales d’origine marocaine et peu consommatrices en eau et en temps d’entretien.


Afin de mieux appréhender l’univers du projet CDYTM, nous vous proposons de découvrir une interview exclusive avec l’architecte Youssra Soufiani, à la tête de l’agence 83ARCHITECTES :

Photo portrait : Youssra Soufiani

A+E // Quel a été votre concept et parti pris pour le projet CDYTM ?

Youssra Soufiani : « Le principe fondateur de ce projet réside dans le fait de tailler la masse dense du volume à l’aide de boîtes végétales apportant simultanément, éclairage et ventilation naturels. Ces boîtes ont également servi à dilater les espaces grâce à la transparence et à la réflexion du vitrage. »

A+E // Une conception aux lignes épurées, quelle a été votre inspiration première pour ce projet ?

Y.S : « Tout d’’abord la personnalité des clients : deux médecins dentistes qui aiment leur travail, qui exècrent le paraître, qui apprécient la luminosité et la simplicité. Et puis mes références fétiches restent les architectures de Roland Simounet au musée de Nemours et de Kazuyu Sejima avec la maison week-end au Japon car elles réinterprètent, chacune à sa manière, le patio. »

A+E // Quel a été l’espace qui vous a le plus fasciné dans cette conception ?

Y.S : « Les patios, les patios, les patios…incontestablement car ils sont à la fois verdure, transparence, lumière, ciel, reflet, fraîcheur et ventilation, intériorité …etc. »

A+E // Un projet au programme riche et diversifié, quel a été le plus grand défi en réalisant cette clinique dentaire ?

Y.S : « Le défi a été sans aucun doute d’intégrer  tous les éléments du programme dans cette parcelle et satisfaire les clients tout en préservant une écriture architecturale épurée. Le défi technique était de taille aussi, car nous ne voulions pas consacrer un plénum trop important à la technique. Et enfin, réussir le pari d’une consommation basse en énergies, malgré les besoins spécifiques d’un cabinet dentaire. »

A+E // Si vous deviez décrire le projet CDYTM en une phrase, laquelle choisiriez-vous ?

Y.S : « Une boîte à lumière pour dentistes. »

A+E // Après plusieurs projets, comment définiriez-vous votre style architectural ?

Y.S : « Je ne sais pas si nous pouvons parler de style architectural mais j’aime bien parler d’une architecture à l’écoute, qui a pour principal objectif le bien-être de ses usagers. »

icone
Kawtar Ounir
icone
FRANÇOIS BEAURAIN

DERNIERS ARTICLES //

spot_img

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...