Rabat, une métropole verte en réseau – PFE

Un projet ambitieux pour préserver son patrimoine vert

Ahmed Rabie Fassi

Rabat, la capitale du Maroc, est confrontée à un défi pressant : la fragmentation de ses espaces verts face à l’urbanisation rapide et à la croissance démographique. Face à cette problématique, Ahmed Rabie Fassi propose une approche innovante pour créer un réseau cohésif et durable d’espaces verts. Son ambition est de démocratiser et de relier les espaces verts publics et privés, préservant ainsi l’identité verte de la ville tout en améliorant la qualité de vie des habitants.


LA COHÉSION VERTE : UN BESOIN IMPÉRIEUX POUR RABAT

La fragmentation des espaces verts crée un sentiment de déconnexion chez les résidents de Rabat, entravant leur accès à un paysage vert unifié. Pour répondre à cet impératif de cohésion, l’approche novatrice de Fassi s’inspire du patrimoine paysager de Rabat, en valorisant les jardins historiques et en les reliant à de nouveaux développements verts. Le but ultime est de créer un réseau harmonieux d’espaces verts publics et privés qui s’intègre parfaitement au tissu urbain existant.


UN CADRE CONCEPTUEL EN TRIPTYQUE: INTÉGRATION, CONNECTIVITÉ ET DURABILITÉ

Le cadre conceptuel de cette approche repose sur trois piliers essentiels. Tout d’abord, l’intégration du paysage vise à créer une continuité fluide entre les espaces verts et la ville, préservant ainsi l’identité verte de Rabat tout en répondant aux besoins contemporains.

Ensuite, la connectivité urbaine est essentielle pour surmonter la fragmentation actuelle des espaces verts. Des liens verts novateurs, tels que les corridors écologiques et les voies piétonnes, relieront les différents espaces verts entre eux et les quartiers environnants, favorisant ainsi l’accessibilité et l’utilisation active de ces espaces par la communauté.

Enfin, la durabilité environnementale guide les choix de conception du projet en minimisant l’impact sur l’écosystème et en renforçant la résilience face au changement climatique. Des pratiques d’urbanisme respectueuses de l’environnement, telles que la préservation de la biodiversité locale, l’utilisation d’espèces indigènes et la gestion durable des ressources, seront privilégiées.


DE L’IMPORTANCE DE LA CEINTURE VERTE ET DE LA FORÊT DE MAÂMOURA: UN CRI D’ALERTE

Ahmed Rabie Fassi

La thèse d’Ahmed Rabie Fassi met également en lumière l’importance vitale de la ceinture verte et la forêt de Maâmoura dans le paysage urbain de Rabat. Ces espaces verts sont de véritables joyaux pour la capitale, abritant une biodiversité unique et contribuant grandement à la qualité de vie des habitants. Cependant, l’effet de l’urbanisation croissante pourrait menacer leur intégrité. Il est donc indispensable de les préserver et de les intégrer pleinement dans le réseau d’espaces verts de Rabat.


DES CHOIX TECHNIQUES NOVATEURS POUR UNE VILLE VERTE ET DURABLE

Le projet projet d’Ahmed Rabie Fassi se démarque par ses choix techniques audacieux, mettant en œuvre des tours en bois avec des panneaux solaires et des espaces verts pour une utilisation verticale responsable de l’espace. Les toits verts, les bassins d’eau et les façades en verre transparent créent une harmonie entre la nature et l’environnement bâti, renforçant la continuité verte de Rabat. Ces solutions novatrices s’inscrivent dans une vision de ville résiliente et durable.


En conclusion il s’agit d’un projet ambitieux pour une métropole verte et harmonieuse. En adoptant cette approche intégrée qui valorise le patrimoine paysager, favorise la connectivité urbaine et promeut la durabilité environnementale, Rabat pourrait devenir un exemple inspirant de métropole verte en réseau, tant à l’échelle macro que micro. Protéger les espaces verts uniques de la ceinture verte et la forêt de Maâmoura est essentiel pour créer une expérience urbaine durable et agréable au bénéfice de ses citoyens. Rabat s’affirme ainsi comme une ville ambitieuse, résiliente et harmonieuse, prête à relever les défis du futur. L’approche novatrice d’Ahmed Rabie Fassi ouvre la voie à une expérience urbaine plus verte et durable, applaudie à la fois par les architectes et par toute la population. La capitale marocaine se prépare à devenir un modèle d’équilibre entre urbanisme moderne et respect de son patrimoine vert, une vision que le monde entier ne pourra que saluer.


Projet de fin d’étude Ahmed Rabie Fassi

ARTICLE PAR LA RÉDACTION
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

TOUR ANP – CASABLANCA

Hôtel Sahrai – Fes

L’AGE DE VERRE.

# à lire aussi

Radisson Hotel Group : vers le Net Zero avec des initiatives primées au Maroc

Le Radisson Hotel Group célèbre les avancées significatives de...

Mémorandum signé avec NUTI IVO pour une tannerie moderne au Maroc

Un mémorandum d'entente a été signé à Rabat avec...

Carey Duncan : « La durabilité est un pilier central de ma philosophie »

À travers un échange captivant avec Carey Duncan, architecte...

LafargeHolcim Maroc s’engage pour la durabilité des structures en béton

LafargeHolcim Maroc a réuni à Bouznika un séminaire crucial...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!