Accueil PROJETS Maison d'architecte : Villa Carrée - Rabat

Maison d’architecte : Villa Carrée – Rabat

Mohammed Fikri Benabdellah

Située dans le quartier Hay Ryad, à Rabat, dans un tissu urbain de villas et d’immeubles résidentiels, la maison de l’architecte Mohammed Fikri Benabdallah se trouve dans une petite rue, loin du tumulte de la grande artère El Mehdi Ben Barka toute proche. La réalisation inspire calme et finesse du geste. Elle allie touche contemporaine et tendance artisanale, si représentatives de l’oeuvre de l’architecte.


Le terrain, de configuration rectangulaire, a incité le maître d’œuvre à disposer le bâtiment sur la moitié de la parcelle, dégageant l’autre moitié de toute occupation. Cette partie accueille le plan d’eau et de l’espace engazonné. Elle profite de l’exposition sud-ouest la plus favorable.
La composition radicale du plan de masse génère un carré parfait de 14m de côté. Ce monolithe est flanqué d’un balcon promontoire en porte-à-faux de 3m, abri de terrasse curviligne et contre-courbe à la proue d’un navire qui se projette au-dessus des flots. L’architecte met ici à l’épreuve, encore une fois, ses étalons de référence: le carré et le cercle, formes parfaites, à forte charge symbolique et qui ne laissent pas de place à l’aléatoire.

Spatialement, les locaux humides ou de services sont orientés nord et la batterie de pièces de vie, telles que la réception ou les chambres, est orientée sud et sud-ouest.
En parcourant la maison, on constate que la morphologie des lieux est caractérisée par la blancheur, avec de grands panneaux aveugles qui viennent équilibrer l’ensemble. Ces derniers contrastent avec des ouvertures très affirmées. Elles permettent de faire vivre le jardin comme un prolongement de l’espace intérieur.
L’équilibre se ressent ainsi entre intérieur et extérieur, plein et vide, ombre et lumière.

On perçoit très bien la volonté forte d’une façade intérieure très présente, donnant sur le jardin. A contrario, la façade sur rue est très discrète et sans fausse apparence. La maison est comme un écrin, introvertie sur une dynamique intérieure. En effet, l’architecte a toujours porté en lui la vocation d’un cœur de maison et d’une spatialité introvertie, sans pour autant se couper de l’espace extérieur.

Ainsi, au centre de sa demeure, apparait un espace convivial, sur lequel donnent les autres espaces de vie sur trois côtés. Ce lieu peut être assimilé au patio d’une maison traditionnelle, avec, dans ce cas de figure, le jardin comme quatrième côté. Ce dispositif est présent dans de nombreux projets de l’architecte, quelle que soit
leur nature. Le choix et le travail des matériaux reflètent le savoir-faire et les
préférences de l’artiste. L’incrustation sur métal de la porte d’entrée sur rue est un clin d’œil à Pablo Picasso. Quant à la porte d’entrée en bois de cèdre, elle représente pour l’architecte le souvenir de son expérience vécue à travers la réalisation du musée Nejjarine des « Arts et métiers du bois », à Fès. Par ailleurs, quelques éléments traditionnels, tel le bajmat calpiné avec du marbre, rendent hommage aux matériaux locaux, que l’architecte préconise et met en valeur dans son œuvre.
Pour Mohammed Fikri Benabdallah, quelle que soit la nature des projets, les matériaux traditionnels utilisés avec parcimonie ou par touches subtiles, peuvent soutenir et souligner les architectures d’expression contemporaine.


Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

FICHE TECHNIQUE

MAîTRISE D’OUVRAGEMOHAMMED FIKRI BENABDELLAH
SITUATIONQUARTIER HAY RYAD – RABAT – MAROC
SURFACE COUVERTE555 M2
LIVRAISON1998

icone
Ahmed Belamine
icone
Jean-Claude Laffitte
- Advertisment -
[]

[]

X