TAD HOUSE – MAO ARCHITECTURE // REDA EL JADIDI

Un contraste de styles et d’époques

MAO Architecture

Dans une résidence des années 70 située dans le centre de Casablanca, se trouve un duplex de 300m²: la TAD HOUSE. Un projet pensé par l’architecte Reda El Jadidi en concordance avec les propriétaires de façon à créer un environnement à la fois chaleureux et festif. L’aménagement intérieur qui en résulte est un mix de couleurs, de styles, d’époques, d’inspirations mais surtout de contrastes.


Dès les premier pas, un hall boisé aux lumières tamisées nous détache du monde extérieur et nous baigne dans  l’univers chaleureux du duplex. Au centre des espaces de vie, l’ élément qui attire le regard est un escalier hélicoïdal. Une pièce maîtresse à double identité qui se caractérise par un mélange de style improbable (art déco et street art).

TAD HOUSE

“La TAD House exprime l’alchimie entre un esprit art déco adapté à son environnement bâti et son quartier, et un style contemporain revisité, reflétant l’identité des propriétaires et leur mode de vie.”

REDA EL JADIDI

Les moulures des murs du salon de réception habillent l’espace avec élégance et lui apportent plus de profondeur. Un détail classique et raffiné qui rajoute du caractère au salon et le met en valeur tout en assurant l’esprit convivial, accueillant et festif. A contrario, la seconde réception de l’autre côté de l’escalier est plutôt intimiste, restreinte et familiale. A l’image des salons cigares d’autrefois, cet espace s’agence autour d’une cheminée habillée tout en marbre et ornée de moulures. Une bibliothèque en bois vient cerner cette dernière, apportant plus de chaleurosité à la pièce.

TAD HOUSE

CONNEXION SPATIALE ET VISUELLE

Cet espace à la fois cosy et intimiste, est prolongé par la présence de panneaux miroirs coulissants en bronze. Ceux-ci délimitent la cuisine du coin cheminée; créant ainsi un espace cocon et un espace convivial à la fois. Grâce aux reflets reliants l’extérieur et l’intérieur, la terrasse et sa végétation tropicale s’intègre par réverbération au reste du salon à travers une douce continuité.

TAD HOUSE

La masterbedroom à l’étage est connectée visuellement et spatialement à la salle de bain, et ce à travers une baie vitrée arquée qui sépare entre les deux espaces dont l’aménagement est différent mais complémentaire. L’un est classique et lumineux, l’autre est contemporain et sombre.

TAD HOUSE

GALERIE PHOTOS


ARTICLE PAR Inès Khalili
CRÉDIT PHOTO Meslil El Mahdi

Les plus lus

# à lire aussi

Boutique « In the Know » – Cays Studio

Au cœur de l'effervescence casablancaise se dresse la boutique...

« Joli » la chaise multiperspective de Note

La signature de la chaise est la forme de...

Atlas Voyages redéfinit le voyage de luxe au Maroc

Depuis sa fondation en 1964, Atlas Voyages est un...

Spoga+gafa 2024 : l’art de vivre en plein air à la touche Rétro Design

Découvrez l'évolution du jardin urbain moderne lors du plus...