22.1 C
Casablanca
mardi 21 septembre 2021

Accueil ENVIRONNEMENT PAYSAGISME The Australian Garden - Melbourne

The Australian Garden – Melbourne

La botanique à l’échelle territoriale

icone
Taylor cullity lethlean + paul thompson

En Australie, les jardins ont traditionnellement été calqués sur les modèles européens. Plus récemment, architectes et jardiniers ont entrepris d’y recréer la diversité, l’étendue et les merveilleux contrastes du paysage australien. C’est l’esprit des créateurs du «  Australian Garden », le jardin public le plus rÈcent díAustralie, à 30 km au sud de Melbourne. La flore australienne y est présentée de façon créative, interactive et éducative. 

Le projet  « The Australian Garden » vise à présenter aux visiteurs la diversité de la flore australienne, et à les initier à l’utilisation de ses multiples espèces. 

Dans sa conception, le jardin montre l’évolution de la relation entre les Australiens, leurs paysages et leur flore. Le jardin exprime cette tension entre le sentiment d’admiration des citoyens pour leurs paysages naturels, et leur impulsion innée à les changer pour leur donner des formes artificielles. 

Ce thème est illustré par deux expériences contrastées. Le côté Ouest du jardin prend ses repères dans le monde naturel. Il comprend des jardins de sable, des collines boisées, des gouffres et des jardins-marais.

Les formes fluides de la nature sont la source d’inspiration de cette partie. On y retrouve les qualités de mystère, de ténacité, cette touche de sauvagerie du paysage australien sculpté sous l’effet des éléments : terre, ciel, vent et lumière. Le côté oriental du jardin est revêtu d’images d’une nature plus humaine. Les jardins d’exposition très design dessinent la promenade centrale, sur les thèmes de la biodiversité et de la conservation de l’eau.

Une voie d’eau riche en motifs est l’élément médiateur entre le jardin naturel et celui marqué de la main de l’homme. La quantité d’eau libérée dans la voie d’eau varie au fil du temps. Ces variations illustrent le caractère imprévisible des cours d’eau australiens.

La pièce maîtresse de la première étape du « Jardin australien » est le jardin de sable. Il incarne les grands espaces et les motifs rythmiques arides des paysages nationaux australiens. Les visiteurs sont invités à découvrir sans y entrer ce paysage insaisissable. S’en dégage un sentiment de mystère, de distance et de grandeur.

À côté de ce vaste paysage, une série de jardins parallèles sont conçus comme un hommage à l’eucalyptus, emblème de l’Australie, où il est très présent. 

Par ailleurs, l’expérience du visiteur est soigneusement chorégraphiée, afin de renforcer un sentiment d’engagement avec le paysage australien, du plus audacieux au plus intime. Des œuvres d’artistes de renommée, comme Greg Clarke et Mark Stoner, ou d’architectes tels que Kerstin Thompson et Greg Burgess, complètent le cadre paysager.

Après ses débuts dans le monde sauvage, le voyage de l’eau se poursuit vers des paysages plus urbains. Le long du parcours, des jardins à thème présentent des collections de la flore australienne. Ils montrent comment cette flore peut être utilisée dans une variété de contextes urbains et résidentiels.

Les visiteurs reviennent généralement sur le côté ouest du jardin, où les chemins sont plus intimes. Le paysage est dominé par la forêt d’eucalyptus.

A travers des sentiers sinueux, les promeneurs s’immergent dans une expérience plus tactile et sensorielle, en constante évolution. Enfin, les différentes espèces d’arbres leur offrent alors une étonnante expérience olfactive. 


Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

FICHE TECHNIQUE

MAîTRISE D’OUVRAGEROYAL BOTANIC GARDENS, CRANBOURNE
MAîTRISE D’OEUVRET. CULLITY LETHLEAN + P. THOMPSON 
SITUATIONMELBOURNE – AUSTRALIE
SURFACE COUVERTE36 800 M2
COUT11 000 000 $ 

icone
Zineb FILALI
icone
© Peter HYATT // John GOLLINGS

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...