Unité de production et bureaux – Tamesna

L’architecture est poésie ou n’est pas

ZAKARIA BOUJMAL

Tout au long de ces années d’exercice libéral, un penchant certain s’est révélé chez lui pour une approche minimaliste et une recherche de symbiose entre « éthique et esthétique ». Dans sa quête intellectuelle, l’architecture est vécue avant tout comme une fenêtre à travers laquelle il est donné d’observer et de questionner la civilisation humaine. Sa devise se résume dans la citation de Luigi Snozzi « … Le projet, avant d’être un instrument pour transformer la réalité, est d’abord un instrument pour la connaître…».


IL ÉTAIT UNE FOIS LES LUMIÈRES…

Luminosité, transparence et introversion, ont structuré le concept de l’Unité de production et bureaux depuis le premier jour. L’objectif était d’exalter la lumière naturelle en guise de clin d’œil au cœur de métier de ce leader de l’éclairage extérieur au Maroc.

© IMAGINIUM

LA MAGIE DU PATIO…

Les espaces de cette Unité industrielle, sont ainsi articulés autour d’un jardin intérieur, qui, au-delà de son rôle de puits de lumière, joue un rôle symbolique d’espace fédérateur entre les différentes entités de l’entreprise. Ce patio-jardin visible  depuis l’entrée principale, laisse entrevoir à travers la végétation, l’atelier de production de manière à donner un aperçu de l’activité de l’entreprise sans l’exposer de manière explicite.

© IMAGINIUM

LA MONUMENTALITÉ SE FAIT GÉNÉROSITÉ

Le hall d’entrée et la passerelle « en lévitation », ainsi que la salle de réunion s’organisent dans un volume en double hauteur, pour véhiculer une image de marque volontairement poétique tout en étant minimaliste et sobre, inspirant sérénité et rêverie.

L’EXTRAVERSION PARCIMONIEUSE

Les ouvertures des façades sur rues ont un rôle d’appoint en termes d’apport de lumière naturelle, et leur forme en bandeaux étirés au maximum permettent de cadrer l’extérieur tel une photo panoramique, permettant de renforcer le sentiment d’introversion des espaces.

L’ÉCRITURE ARCHITECTURALE

Dans les bureaux, le code couleur, les textures, les matériaux et l’architectonique devaient évoquer la vocation industrielle au-delà de la zone de production en adoptant des bétons brutes, des escaliers métalliques, des menuiseries métalliques, une tuyauterie et des gaines techniques apparentes pour conforter cette continuité naturelle entre la production et l’administration. 

© IMAGINIUM

FICHE TECHNIQUE

MAÎTRISE D’OUVRAGESOCIETE NABILUM
MAÎTRISE D’ŒUVREZAKARIA BOUJMAL
SITUATIONZONE INDUSTRIELLE, TAMESNA
SURFACE COUVERTE2 560 M²
LIVRAISONJANVIER 2020
COÛTNC

GALERIE PHOTOS DU PROJET


ARTICLE PAR ZAKARIA BOUJMAL
CRÉDIT PHOTO IMAGINIUM

Les plus lus

# à lire aussi

Musée Jean Cocteau : comme une évidence

L’architecture minérale du futur musée Cocteau décline le thème...

Boutique Zazz – Québec

L’agence créative pluridisciplinaire Hatem+D signe l’ensemble de la conception...

Maison Brummell – Marrakech

Toute la splendeur de l’architecture arabe est confinée au...

Unité industrielle Casablanca Aéronautique 3 – 1ère usine décarbonée – Casablanca

La première usine décarbonée au Maroc dans le secteur...
error: Le contenu est protégé !!