23.1 C
Casablanca
mardi 21 septembre 2021

Accueil ART & CULTURE Yann Chatelin, muraliste, peintre et calligraphe : ceux qui marchent contre le...

Yann Chatelin, muraliste, peintre et calligraphe : ceux qui marchent contre le vent

icone
YANN CHATELIN

C’est au coeur de la galerie Casaoui Galerie Nadar, que s’est déroulée l’exposition de l’artiste Yann Chatelin du 07 décembre 2018 au 12 janvier 2019. « Celui qui marche contre le vent », c’est une histoire. L’histoire du monde, de l’humain. Et une ode à l’expression. A travers cette expérience artistique, Yann Chatelin construit un dialogue. Une discussion, un échange entre l’écriture manuscrite -immortelle et indélébile- et l’humain. L’humain éphémère, le symbole du détail qu’il représente dans l’histoire du monde. La vectorisation de l’humain, sa disparition, sa timidité presque perceptible évoquée dans ses oeuvres, est contrebalancée par l’assurance et la pureté de la calligraphie. L’exposition en elle-même, est une oeuvre qui appelle au questionnement, qui lance le débat.

Yann Chatelin, Alias Poze, est un explorateur visuel, un esthète au sens propre du terme. Muraliste, peintre, calligraphe, il a fait de sa sensibilité créative une arme sans égal. Capturer l’instant, traduire l’émotion, là sont les objets du voyage coloré et brut dans lequel il nous emmène. A travers une vision authentique, il travaille le réalisme, intercepte le mouvement, et les transforme en expérience. 

Né en 1980 à Calais, Yann Chatelin débute le dessin à l’âge de 16 ans avec la découverte du  graffiti qu’il pratiquera de manière intensive pendant une dizaine d’année. Cette pratique du graffiti fera naître en lui une passion dévorante pour la lettre. Surtout pour l’esthétique  de celle-ci… En effet, leur symbole (vecteur  de savoir, de transmission,  etc…) lui semble plus important  que le sens qu’on peut éventuellement  leur donner.  Yann Chatelin  se construit  donc  un alphabet  abstrait,  évoluant  sans  cesse,  qui  deviendra  la  base  de  son  travail  sur  l’écriture.  Il  s’inquiète ensuite de la disparition  progressive  de l’écriture  manuscrite.  

Très attaché à la vision de l’encre qui vient marquer le papier et conscient des conséquences  de sa disparition, il s’attache à mettre en relation directe cette disparition et la perte de puissance de l’homme. Perte de puissance dans le sens amoindri par l’assistance technologique. Il  essaye d’apporter une  écriture  très  soignée  face  à  des  portraits  qui  s’effacent,   coulent,   ou  se vectorisent…  On peut parfois  reconnaître  quelques  figures  célèbres  dans  ses travaux mais il préfère parler d’un attachement à une cause qui lui semble juste et dont ces personnages sont les vecteurs. Ses médiums le plus souvent utilisés sont le collage, l’encre et l’acrylique.

icone
La Rédaction
icone
YANN CHATELIN

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

“Turning cemeteries into positive spaces that serve each neighborhood” - Listen to #HolcimAwards Next Generation winner Tala Shelbayh provide insights on her project “Living memorial in Jordan”. More project info: https://bit.ly/3tJDIpH #SustainableConstruction

Mail de Sala Al Jadida 🌴✨
Architecte paysagiste : Mounia Bennani
#teamarchi #morocco
https://aemagazine.ma/mail-central-de-sala-al-jadida-mounia-bennani-architecte-paysagiste/

Siège Bosch Afrique - Casablanca ⬇️ 📸
Architecte : Lead Architecture @LeaDemnati
#teamarchi
https://aemagazine.ma/nouveau-siege-de-bosch-afrique-casablanca/

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...