50 femmes architectes africaines : pionnières de l’innovation architecturale

Ces femmes défiant les normes et redéfinissant l'héritage

Dans le vaste panorama de l’architecture africaine, les femmes architectes laissent une empreinte distinctive en repoussant les frontières du design et en redéfinissant les normes. Cette compilation  met en lumière leur diversité de talents et d’expertises, provenant de différentes nations et cultures. Leur engagement envers l’excellence se reflète dans une variété de contributions, allant de la conception durable à la préservation historique. Ces femmes ne se contentent pas d’influencer leurs communautés locales, mais elles ont également un impact sur la scène architecturale mondiale grâce à leurs approches innovantes et à leur engagement sociétal.


Parmi cette liste de 50 femmes inspirantes, deux femmes marocaines se distinguent par leur engagement en faveur de l’innovation, de la durabilité et de la préservation du patrimoine. Aziza Chaouni, architecte et ingénieure, et Salima Naji, architecte et anthropologue, ont chacune contribué de manière significative à façonner le paysage architectural du Maroc et au-delà. Leurs approches novatrices et leur dévouement à l’excellence témoignent de la richesse du talent féminin dans le domaine de l’architecture africaine, inspirant ainsi les générations actuelles et futures.

Portrait d’Aziza Chaouni

Aziza Chaouni

Aziza Chaouni, architecte et ingénieure civile marocaine renommée, est reconnue pour son engagement en faveur de la durabilité dans les environnements bâtis, en particulier dans les déserts du Moyen-Orient. Diplômée de l’Université Columbia et de la Harvard Graduate School of Design, elle est la fondatrice d’Aziza Chaouni Projects et enseigne à l’Université de Toronto. Son travail novateur intègre architecture et paysage, tout en impliquant activement les communautés locales pour des projets bénéfiques sur les plans social, économique et environnemental. Originaire de Fès, au Maroc, sa passion pour la revitalisation de la rivière Fès en a fait une figure majeure de l’architecture mondiale. Ses contributions incluent également la préservation historique, notamment la restauration de la bibliothèque de l’Université al-Qarawiyyin et la rénovation du complexe thermal brutaliste de Sidi Harazem, démontrant son expertise polyvalente dans la conservation et la rénovation architecturale.

Salima Naji

Portrait de Salima Naji

Salima Naji, architecte et anthropologue marocaine de renom, se distingue par son travail novateur visant à revitaliser les techniques de construction traditionnelles et à préserver le patrimoine menacé du Maroc. Avec un doctorat en anthropologie sociale et un diplôme en architecture, elle consacre plus de vingt ans à protéger le patrimoine oasien du sud marocain. Son approche consiste à adapter les traditions vernaculaires aux besoins contemporains, en promouvant la durabilité et en honorant les savoirs locaux. Depuis la fondation de son studio en 2004, elle conçoit et restaure des bâtiments bioclimatiques, comme des maternités et des écolodges, en utilisant des matériaux durables comme la terre et la pierre. Son engagement envers la préservation du patrimoine a été récompensé par le Prix Holcim pour le développement durable et a reçu la reconnaissance de la Fondation EDF et de l’Ordre des Architectes du Maroc, témoignant ainsi de son impact significatif sur le paysage architectural et culturel du Maroc.

Cette liste célèbre leur héritage collectif et leur contribution à l’avancement de l’architecture africaine, incarnant l’esprit d’innovation, de collaboration et de progrès pour les générations à venir.


ARTICLE PAR Yasmina Hamdi
CRÉDIT PHOTO ©Africans Column

Les plus lus

# à lire aussi

MACAAL : une nouvelle ère pour l’art contemporain africain à Marrakech

La réouverture officielle du Musée d’Art Contemporain Africain Al...

Open Call : Lancement des Restaurant & Bar Awards 2024

Pendant plus de quinze années consécutives, les Restaurant &...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!