16.2 C
Casablanca
mardi 20 avril 2021

Accueil ENVIRONNEMENT Au fil d’eau – Marrakech

Au fil d’eau – Marrakech

l’eau sous toutes ses formes

icone
KEVIN LELIEVRE & ATELIER KLP

Après plusieurs années de passion puis de formations, Kevin Lelièvre découvre le Maroc quand il fait son stage de fin d’études, une licence d’aménagement du paysage, à Agadir. Un an plus tard, il s’installe à Marrakech et décroche une mission auprès de Studio KO pour faire une étude de réalisation de jardins pour des résidences privées. Fort de cette première expérience concrète marocaine, il crée sa société Atelier KLP – Kevin Lelièvre Paysagiste -, un bureau d’études paysager et obtient des contrats pour la conception et le suivi de chantiers de quelques 80 jardins privés des villas du Royal Palm…

UNE SITUATION PRIVILÉGIÉE

Idéalement situé sur le Domaine Royal Palm à 12 kilomètres au sud de Marrakech, ce jardin de 3 000 m2 se situe sur un vaste domaine de 231 hectares tourné vers l’Atlas. Ce domaine résidentiel de prestige du groupe mauricien Beachcomber comprend 98 villas de luxe au coeur d’une oliveraie (phase 1), un country club, un parcours de golf 18 trous par 72, ainsi qu’un hôtel de luxe.

Chose rare à Marrakech, cette villa est de plain-pied et s’ouvre directement sur le jardin. L’architecture inspirée de la culture berbère privilégie les lignes pures et les formes cubiques. Les jeux de transparence et les grandes ouvertures apportent un sentiment de modernité en toute simplicité. C’est une conception du renommé Studio KO.

L’EAU DANS LE JARDIN

Suite à l’acquisition de ce bien immobilier au Maroc, le propriétaire a cherché à identifier cette maison sous un nom. Très rapidement, il a fait le choix suivant : « AU FIL D’EAU », pour rappeler l’importance de l’eau dans la civilisation marocaine sous tous  ses aspects techniques, sociaux et culturels.

Lorsque l’atelier KLP a été retenu, il était évident de suivre comme ligne de conduite cette thématique de l’eau, conducteur dans le jardin. L’eau sous toutes ses formes : végétaux de milieu humide comme les papyrus, seguias, et bassins.

Les jardins donnant sur les pièces de vie et de réception sont verdoyants. Les massifs plantés (mix boarder) se composent de nombreuses sortes de végétaux : plantes grasses, cactus, vivaces, graminées et nombreuses
masses arbustives. Cette diversité permet de donner un attrait au jardin toute l’année : floraison printanière et automnale, sculpturalité estivale par la présence de cactus…

UN JARDIN SEC

À l’inverse, les jardins donnant sur les chambres sont des jardins d’aridité et de sécheresse. Ils ont été conçus comme des jardins tableaux. Chaque composition a été réfléchie pour l’occupant des chambres.

L’eau en mouvement dans les zones de réception fait référence à l’irrigation des palmeraies dans le sud marocain, et explique la luxuriance de ces jardins. Au contraire, du jardin sec où l’eau absente laisse place à une collection de cactus et plantes grasses sur déclinaison d’une palette minéral aux ocres divers : rocher, pierre de taille, gravier, terre battue…


FICHE TECHNIQUE

MAîTRISE D’OUVRAGECLIENT PRIVE
MAîTRISE D’OEUVREKEVIN LELIEVRE – ATELIER KLP
SITUATIONMARRAKECH
SURFACE COUVERTE3000 M2
LIVRAISON2016
COUT2,5 MDH
ENTREPRISE DE PAYSAGEO JARDINS

icone
Fouad AKALAY
icone
ART SHOT

DERNIERS ARTICLES //

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...

X