Centre Hospitalier Universitaire (CHU) – Tanger

HAJJI & EL OUALI + ARCHITECTURE STUDIO

Dans le cadre d’un concours architectural, le projet du CHU de Tanger est un travail collaboratif et inclusif entre les maîtres d’œuvre, le corps médical du CHU de Tanger ainsi que la maîtrise d’ouvrage déléguée en la personne de ses ingénieurs et de ses architectes. Une coopération de forte présence durant tout le processus de conception de chaque entité, chaque unité et chaque espace. Leur mission était de concilier deux exigences : trouver l’organisation la plus efficace pour l’activité médicale et, en même temps, la rendre agréable à vivre, rassurante, accueillante. En une phrase : « Réaliser un hôpital hospitalier ».


Le nouveau Centre Hospitalier Universitaire de Tanger est implanté à proximité de l’aéroport d’Ibn Batouta. Conçu pour une capacité de 771 lits, le campus de santé s’organise en trois corps de bâtiments posés sur un socle. Celui-ci regroupe l’ensemble du plateau médico-technique et les services ambulatoires, dont chaque édifice constitue une unité distincte : médecine, chirurgie et mère-enfant. La proposition esthétique de l’hôpital est liée à son contexte. Le complexe hospitalier reprend également l’architecture vernaculaire des villages et des médinas marocaines.

CHU TANGER
© ANTOINE DUHAMEL

Le programme ne se présente pas comme un bâtiment monolithe, mais au contraire s’adapte à la morphologie du site ; cette composition architecturale décompose la masse bâtie de l’hôpital pour en limiter l’impact urbain. Ouvert sur la ville, un large auvent prolonge le moucharabieh qui couvre l’entrée recevant les visiteurs qui pour y accéder, traversent un jardin andalou ponctué de placettes, fontaines et d’espaces verts. Le parvis introduit l’accueil des patients et articule les différentes entités du site. Les façades extérieures sont soulignées par des pré-façades perforées, constituant des grands claustras ponctués par les châssis des chambres. Bien que le CHU soit très compact, de nombreux patios et jardins intérieurs jalonnent le volume bâti et diffusent une lumière naturelle dans tous les espaces.

De par sa double peau et ses matériaux biosourcés, le CHU bénéficie d’une architecture bioclimatique, pensée spécialement pour s’adapter au climat tempéré de la côte Atlantique du Maroc. Des matériaux chaleureux sont proposés pour les aménagements des chambres: l’ensemble des équipements, la cloison de la salle de bains, le placard, le coffre d’habillage des fluides médicaux, la tablette prolongeant l’appui de la fenêtre sont traités avec le même parement de bois stratifié, avec la possibilité de faire varier les ambiances colorées selon les chambres. Le bois est également présent dans les espaces d’accueil, banque d’accueil, faux plafond des coursives du hall, palier d’étage, lieu de recueillement.

Le nouveau CHU de Tanger est un hôpital dit de « 3ème génération », de par sa technologie, ses services, ses équipements biomédicaux et ses espaces qui sont distincts tout en gardant une proximité avec les autres services.

Tous les usagers, qu’il s’agisse des patients ou des soignants bénéficient d’un véritable lieu d’hospitalité, semblable à une place publique dans la ville. Cet espace d’hospitalité prend la forme d’une grande canopée qui rassemble les trois volumes de l’hôpital et permet de distribuer de manière très efficace tous les services et ainsi offrir des lieux de convivialité et d’attente. Grâce à son adaptabilité, le CHU est totalement résilient en cas de crises. Le projet est conçu pour permettre une évolutivité selon différentes temporalités. Le complexe de santé a été pensé pour pouvoir se diviser en trois hôpitaux connectés, l’un d’entre eux pouvant être dédié, par exemple, à la gestion d’une pandémie en laissant les deux autres bâtiments fonctionner normalement.

CHU TANGER
© ANTOINE DUHAMEL

Dans un temps plus long, le CHU a également été prévu pour permettre une extensibilité grâce à une surélévation ou une extension latérale, avec des volumes reprenant les même systèmes de flux et de distribution que l’hôpital actuel. Cette modularité est accentuée par la présence d’une rue centrale reliant tous les bâtiments et pouvant s’étendre en dehors du CHU pour devenir une partie de la ville. La réussite de ce projet témoigne d’une collaboration internationale réussie entre l’Agence Hajji & El Ouali, Architecture studio, et le BET Novec Ingénieurs Conseils dont les compétences en architecture hospitalière sont éprouvées.


FICHE TECHNIQUE

MAÎTRISE D’OUVRAGEMINISTÈRE DE LA SANTÉ
MAÎTRISE D’ŒUVREHAJJI & EL OUALI ET ARCHITECTURE STUDIO
SITUATIONTANGER
SURFACE COUVERTE230 000 M²
LIVRAISONJUILLET 2021
COÛT11.818,18 MAD/M²

GALERIE PHOTO DU PROJET


A PROPOS DU CABINET HAJJI & EL OUALI STUDIO

PORTRAIT HAJJI & EL OUALI, ARCHITECTES

De retour de Paris après l’obtention du diplôme d’architecte D.P.L.G en 1987, et l’expérience dans de nombreux cabinets d’architecture ainsi que l’intégration dans le secteur public au Maroc pendant 6 ans, Driss HAJJI et Aziz EL OUALI créent en 1993, la société d’architecture « Atelier d’Architecture Hajji & El Ouali – SNC ». L’agence compte
14 collaborateurs permanents ainsi que 02 experts consultants dans les domaines du paysage et de la domotique.
Forts de leurs expériences et de la complémentarité de leur duo, ce cabinet d’architecture a rapidement obtenu la confiance de nombreux maitres d’ouvrage au Maroc et à l’étranger, concevant et réalisant des projets devenus aujourd’hui des références dans plusieurs domaines.


ARTICLE PAR HAJJI & EL OUALI ARCHITECTURE STUDIO
CRÉDIT PHOTO ANTOINE DUHAMEL

Les plus lus

# à lire aussi

Musée Jean Cocteau : comme une évidence

L’architecture minérale du futur musée Cocteau décline le thème...

Boutique Zazz – Québec

L’agence créative pluridisciplinaire Hatem+D signe l’ensemble de la conception...

Maison Brummell – Marrakech

Toute la splendeur de l’architecture arabe est confinée au...

Unité industrielle Casablanca Aéronautique 3 – 1ère usine décarbonée – Casablanca

La première usine décarbonée au Maroc dans le secteur...