Dar El Bacha – Un palais revisité

Un art de vivre raffiné

Une parenthèse évasive s’offre à vous à travers « Dar El Bacha – Musée des Confluences Culturelles », ancienne résidence du pacha Thami El Glaoui. Devenu un réel berceau de l’histoire et précieux bijou architectural, ce lieu aux sublimes ornements traditionnels et aux multiples expositions temporaires, témoigne de la diversité culturelle marocaine. Vous découvrirez à travers cet article, les détails d’une métamorphose enchantée dédiée à cette merveilleuse oasis Marrakchie.


Un éclectisme remarquable se dégage de ce cadre où chaque pièce porte à elle seule une connotation historique indéniable. Entre l’effet rustique du mobilier, les détails à l’esprit baroque des vases surélevés, et les carreaux damiers au timbre classique, chaque geste décoratif a été pensé pour vous faire voyager. Des références à différents recoins du monde, alliant la modernité d’un design repensé dans le respect des matériaux qui ont anciennement habillé le palais. Les portes en bois de cèdre sculptées se confondent avec les matériaux naturels du reste du mobilier, et apportent une touche traditionnelle.

Il a fallu deux années de rénovation, menée par la Fondation Nationale des Musées, pour faire revivre ce lieu longtemps délaissé et lui redonner l’éclat qui l’a si bien animé depuis 1910. Des artistes venus d’ici et d’ailleurs s’y rassemblaient, pour échanger autour de l’actualité, en dégustant les cafés d’Arabie : le cinéaste Charlie Chaplin, le président américain Franklin Roosevelt, ou encore l’écrivaine colette, figurent parmi la longue liste d’invités aux plus grands esprits culturels et politiques du siècle qui y ont séjournés. La bâtisse inondée de vie et de dynamique a été délaissée après la seconde guerre mondiale, pour laisser place au silence et à un profond sommeil, récemment ravivé. La scénographie du musée, plus spécialement de l’exposition inaugurale « Les Lieux Saints partagés », a été réalisée par l’architecte Ghita Adyel, en mettant en valeur le patrimoine architectural et en capitalisant sur les couleurs gaies pour faire ressortir la précieuse collection exposée.


REVITALISER LE PALAIS

Une verrière aussi fonctionnelle qu’esthétique, un patio bordé de végétation, des pièces aux décors somptueux et des couleurs pastel sont venues revêtir cette ancienne demeure et embellir les murs de Dar El Bacha, transformée en musée sous le nom de « Musée des Confluences Culturelles ». Depuis l’ouverture de ses portes en 2017, l’engouement ne cesse d’accroitre, au plus grand plaisir des addicts de cafés et des passionnés d’histoire. En visitant ce monument, vous découvrirez les vestiges d’un passé aux profondes portées, dûment restitué par la fondation Nationale des Musées, mais vous profiterez également du cadre féerique et de la fraicheur de ce joyau architectural. En effet, niché au cœur de la médina millénaire de la ville ocre, cette bâtisse métamorphosée, alliant artisanat et art contemporain, vous offre un moment de détente en savourant des tasses concoctées avec soin. Vous pourrez gouter aux récoltes de plus de 30 pays producteurs de cafés, finement aromatisés et naturellement décaféinés.


ARTICLE PAR Lina Cherti
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Et si on s’inspirait de Porta Lisboa pour un intérieur coloré ?

Depuis son ouverture en 2021 au cœur du quartier...

Pour une touche Art Déco, optez pour les téléviseurs intelligents IA by Samsung

Décorez votre intérieur avec élégance et de de la...

Pour un été enchanté à Banyan Tree Tamouda Bay

Le Banyan Tree Tamouda Bay promet une saison estivale...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page!