Exposition colorée : Absolument moderne par Mohamed Hamidi

Du 2023-12-19 - au 2024-01-20

Plongez dans l’univers fascinant de Mohamed Hamidi, artiste prodigieux, fusionnant avec subtilité des instants éphémères capturés dans des réalités temporelles précises et un langage artistique d’une universalité intemporelle. Son exposition qui aura lieu, à la Galerie 38, véritable vitrine de modernité picturale au Maroc, réunira des créations inédites et des pièces emblématiques, offrant ainsi une rétrospective captivante de son parcours artistique.


“La modernité, c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art, dont l’autre moitié est l’éternel et l’immuable.”

Charles Baudelaire

Ces mots du poète Charles Baudelaire résume bien l’œuvre de Mohamed Hamidi. Mélange parfait et équilibré de représentations de moments fugaces et ancrés dans une temporalité et une spatialité bien spécifiques et un langage plastique universel et intemporel.

2010, Acrylique sur toile, Mohamed Hamidi

Cette nouvelle exposition de l’artiste, considéré donc comme Le peintre des modernités picturales au Maroc, regroupe des œuvres inédites récentes ainsi que des œuvres emblématiques produites tout au long de son parcours. Conçue comme un véritable dialogue avec le public, cette exposition engage la conversation grâce à des formes et des couleurs auxquelles chacun peut ensuite répondre par un regard, par une réflexion, par une interprétation ou une compréhension personnelle. Le visiteur est invité à entreprendre sa propre lecture instinctive et spontanée face au déploiement foisonnant voire flamboyant de la couleur.

1965, Huile sur toile de jute, Mohamed Hamidi

En puisant dans une grammaire de formes riches, contrastées et inépuisables, Mohamed Hamidi parvient en permanence à se renouveler et à surprendre le spectateur tout en utilisant un corpus immédiatement reconnaissable et identifiable. De ses œuvres symboliques des années 1960, à ses oiseaux des années 1980 en passant par ses déclinaisons graphiques architecturales du début des années 2000, l’occasion est donnée au visiteur de découvrir ou redécouvrir un artiste indémodable et incontournable de l’histoire de l’art au Maroc !


INFOS :

Exposition du 19.12.23 au 20.01.24

Horaires d’ouverture : Lundi – Samedi 10h-13h | 15h-19h

La Galerie 38 Casablanca

38, Boulevard Abdelhadi Boutaleb, (ex Route d’Azemmour) – Ain Diab, 20000 Casablanca, Maroc


À PROPOS DE L’ARTISTE :

Né le 7 août 1941 à Casablanca, Mohamed Hamidi a accompli ses études à l’École supérieure des Beaux-Arts de Casablanca. Après l’obtention de son diplôme, il est parti en France pour poursuivre sa formation à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts et à l’École des métiers d’art à Paris. Membre de l’École de Casablanca et participant à l’exposition Manifesto de la Place Jemaa el Fna en 1969, un collectif formé par les peintres Mohamed Melehi, Farid Belkahia et Mohamed Chebaa notamment. L’artiste est déjà reconnaissable par sa palette distinctive de couleurs chaudes et joyeuses, mettant en avant des nuances d’orange et de rouge, dans ses thèmes aux accents érotiques, charnels et sensoriels. Entre 1967 et 1975, Mohamed Hamidi est devenu professeur à l’École des Beaux-Arts de Casablanca.

En tant qu’artiste engagé et conscient, il a initié une opération visant à favoriser le développement de la ville d’Azemmour à travers les arts. Il a donc invité une vingtaine de peintres en 2005 à réaliser une série de peintures murales dans la médina d’Azemmour. Ainsi il a pu revenir à ses premières amours, les fresques murales. Il est également membre fondateur de l’Association marocaine des arts plastiques. Face à un monde arabe en constante évolution, l’artiste a toujours su résister grâce à ses choix conceptuels et formels audacieux. Profondément ancré dans sa culture africaine, il est également le premier artiste marocain à explorer les langages et les sujets enracinés localement à travers l’art statuaire, la musique ou plus généralement toute la richesse contrastée que notre continent peut offrir à notre imagination. Aujourd’hui, Mohamed Hamidi partage son temps entre Azemmour et Casablanca.


# à voir aussi