26.3 C
Casablanca
mercredi 22 septembre 2021

Accueil ARCHITECTURE Extension Lycée Lyautey - Casablanca

Extension Lycée Lyautey – Casablanca

Le béton blanc au garde à vous

icone
Groupe 3 ARCHITECTES

La restructuration et l’extension du lycée Lyautey synthétise plusieurs défis urbains relevés par le Groupe3 Architectes. Le concept architectural du projet repose sur la création d’un bâtiment en béton armé avec une façade en métal, fixée de dalle à dalle et protégée par un dispositif de protection solaire.

Dans le cadre des réflexions menées par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et le lycée Lyautey, un schéma directeur immobilier a été retenu. Il vise dans une première phase à regrouper l’intégralité des moyens de l’établissement scolaire sur le site de Lyautey et de transférer dans une seconde phase l’intégralité des moyens du collège sur le site de Beaulieu, à côté des activités sportives.

En 2011, l’agence Groupe 3 architectes a remporté le concours d’architecture de la phase 01 lancé par l’AEFE pour l’extension et la restructuration du lycée Lyautey. Le concours a porté sur la construction d’un nouveau bâtiment scientifique et la restructuration de deux bâtiments existants.
Le nouveau bâtiment de 3 500 m2 réalisé en R+3 avec une structure en béton armé s’inscrit du point de vue architectural dans la filiation historique de l’ensemble du site.

L’ensemble des bâtiments existants sont implantés nord-sud tandis que la seule opportunité foncière disponible imposait au nouveau pôle scientifique une orientation est-ouest moins favorable.

Les coursives de circulation en porte-à-faux du nouveau bâtiment ont donc été implantées coté est, desservant les salles de classe, celles des TP et laboratoires, tandis que les ouvertures principales de ces dernières se situent sur la façade ouest.

Le défi à relever par les architectes était donc de protéger cette façade urbaine par un dispositif de protection solaire. Sur les quatre niveaux ont été disposés des panneaux verticaux en béton fibré (GRC) de 3,20 m de hauteur, 80 cm de large, 10 cm d’épaisseur, couvrant ainsi la totalité de la façadeouest. Disposés à 45°, ces panneaux permettent de maintenir l’intimité des salles de classe tout en assurant l’apport de lumière naturelle et des échappées visuelles sur l’extérieur. L’aspect fini de cette façade assure un rôle d’enveloppe unificatrice, masquant ainsi le décalage des salles de classes en arrière-plan, décalage exigé par le programme (différences de surfaces entre les salles de classes et les salles de travaux pratiques).

La conséquence structurelle a été de concevoir, sur les deux tiers de la façade, une structure métallique primaire fixée de dalle à dalle, assurant ainsi l’arrimage des panneaux de GRC en un point haut et un point bas décentrés. Ce dispositif de fixation a été l’un des principaux enjeux car les architectes avaient la volonté de réduire au maximum l’impact visuel de la structure depuis l’extérieur. La constitution des panneaux, leur poids ainsi que la prise au vent ont été pris en compte dans cette réflexion technique.

icone
La rédaction
icone
© Didier Boy DE LA TOUR

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

Questionnaire façon Proust avec Younes Tazi Sadek, architecte. 💕 #teamarchi
https://aemagazine.ma/younes-tazi-sadek-architecte/

Entretien // Rachid Khayatey : l'architecte est un entrepreneur dans l'âme. #teamarchi @RachidKhayatey
https://aemagazine.ma/rachid-khayatey-architecte-entrepreneur/

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...