22.8 C
Casablanca
vendredi 23 juillet 2021

Accueil ART & CULTURE AGENDA Exposition : Que reste-il de nos amours ?

Exposition : Que reste-il de nos amours ?

ما الذي تبقى مما نحب؟

Du 09/07/2021 6:00 - au 15/10/2021 6:00

La galerie Kulte à Rabat, organise une exposition au titre mélodieux « Que reste-il de nos amours ? » du 8 juillet au 15 octobre 2021, afin de rendre hommage à ces résistants qui luttent contre l’inhumanité de l’occupation.

Que reste-t-il de nos amours ? un titre inspiré de la chanson de Charles Trenet et qui respecte bien le thème de cette exposition, rythmée par l’histoire et l’engagement idéologique, esthétique et politique. Ne serait-ce pas là l’essence de l’art ? Cette possibilité de communiquer sans parole, de défendre des causes qui nous tiennent à cœur, par des engagements à la fois politiques et intellectuels, représente le sens de cette exposition. 

Le Maroc a connu dans les années 70, une vague de mouvements, une effervescence d’idéologies nouvelles qui tendent à unir tous les peuples de la civilisation arabe, mais plus précisément, une mobilisation en faveur de la Palestine. Cette période a marqué l’histoire et c’est cela que va retranscrire cette exposition, à travers une série d’affiches militantes palestiniennes exposée en 1976 à Rabat par la galerie L’Atelier. Plusieurs décennies sont passées, mais le combat continue et persistera pour soutenir une cause toujours d’actualité. Ces affiches montrent l’engagement des artistes contemporains invités à participer à l’exposition dans ce même combat notamment à travers des œuvres en risographie, sérigraphie et photographies dont le but est d’émouvoir et raviver cette volonté de combat auprès de nos semblables. Que reste-t-il de nos amours ? est une exposition qui considère l’art comme une philosophie participant au processus d’émancipation.Que serait l’existence sans engagement? Sartre aurait répondu la mort.

Les artistes Soufiane Ababri, Mustapha Akrim, Mustapha Kébir Ammi, Nassim Azarzar, Yto Barrada, Taysir Batniji, Rim Battal, Fouad Bellamine, Omar Berrada, Inés Bouallou, Touda Bouanani, M’barek Bouhchichi, Khadija El Abyad, Mohamed El Baz, Hey Porter !, Soukaina Joual, Sido Lansari, Laïla Marrakchi, Sara Ouhaddou, Younès Rahmoun, Kenza Sefrioui, Ghita Skali, Jana Traboulsi, Reda Zaireg, Archives Pauline De Mazières et Archives Sylvia Belhassan, ont tous répondu présents pour cette exposition et se sont engagés à nous transporter avec eux dans leur art, engagé dans le respect des droits et des libertés individuelles. 

Cette exposition soutient la libération de la Palestine.

ART & CULTURE //

Loving Bistro – Prague

Loving Bistro est un restaurant qui aspire au bien-être, à la détente et rime avec bonne santé. En effet, la légèreté et l'atmosphère calme...

DESIGN //

Loving Bistro – Prague

Loving Bistro est un restaurant qui aspire au bien-être, à la détente et rime avec bonne santé. En effet, la légèreté et l'atmosphère calme...

TWITTER //

Derb Jdid [Hay Hassani] in Casablanca, the first biggest housing development made by the Moroccan administration after independence in 1956. A team of young architects led by Elie Azagury.

.
Sources:
Archives: Pathé british news // Elie Azagury
archives
#MAMMAARCHIVES

[Immediate release]
@worldarchfest China 2021 Online Judging
Good luck to all finalists!
#poweredbyv2com #v2compartner
https://www.v2com-newswire.com/en/newsroom/categories/competition/press-kits/5603-02/wafc-awards-2021-online-judging

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...