9.8 C
Casablanca
dimanche 5 décembre 2021

Accueil ENVIRONNEMENT MISE EN LUMIÈRE L'installation lumineuse Het Licht van Jan de Matthias Oostrik

L’installation lumineuse Het Licht van Jan de Matthias Oostrik

Lumière, éclaire mon chemin.

icone
Matthias Oostrik

L’installation lumineuse Het Licht van Jan (lumière de janvier) a été dévoilée aujourd’hui dans un passage souterrain près du centre-ville d’Amsterdam. Dans l’œuvre de Matthias Oostrik, les passants activent des projections de lumière déferlantes qui illuminent le trottoir étroit et les murs patinés du passage souterrain. Ces projections font écho à l’histoire d’Amsterdam, recréant les reflets des rayons du soleil sur l’eau, aujourd’hui remplacés par des îles artificielles. Pour créer les projections dynamiques qui se déplacent avec les passants, Het Licht van Jan utilise une disposition étonnamment simple de grilles en acier et de lumières espacées.

Les œuvres de Matthias permettent des connexions nouvelles et habitent entre les gens et leur environnement. Utilisant la technologie numérique, ses installations répondent aux visiteurs avec des changements de lumière, de vidéo ou de son, permettant aux visiteurs de remodeler leur environnement. Ses œuvres dans l’espace public sont souvent fonctionnelles. Ils contribuent à un sentiment de sécurité et sont générés avec un réel soucis de durabilité.

Un exemple récent et bien accueilli de son travail est le Bijlmer Moodwall (2009), situé dans un passage piétonnier à Amsterdam. Cette façade interactive réagit aux visiteurs avec des traînées lumineuses ludiques qui se déplacent à leurs côtés. Dans l’installation récente A Trail of Water (2020) dans la ville néerlandaise d’Assen, les trains qui passent déclenchent une composition lumineuse unique : une cascade de lumière tombe sur le remblai de béton et les pentes envahies d’un viaduc.

Het Licht van Jan est activé par les piétons qui marchent sur les trottoirs étroits du passage souterrain de la Kattenburgerstraat. Dans les parties les plus sombres du tunnel, ils déclenchent de brillantes projections de lumière. Sur les murs de carreaux vieillis, des faisceaux de lumière se déplacent avec les piétons, tandis que sur le trottoir, des vagues de lumière se balancent doucement vers eux.

Les projections, trois de chaque côté de la route, sont créées faisant ainsi briller une rangée de lumières ultra-lumineuses à travers une série de grilles conçues sur mesure. Les ombres des grilles uniques interagissent pour créer des motifs de moiré, produisant des effets entièrement différents sur le mur et le sol. En contraste frappant avec les lampadaires chauds, presque orange existants, les projections utilisent une lumière blanche froide.

Comme tant d’endroits à Amsterdam, le passage souterrain est situé sur un site historique, où plusieurs plans d’eau naturels et construits existaient avant la construction du chemin de fer sur une bande de terre artificielle à la fin du 19e siècle. Het Licht van Jan ramène ce passé en ravivant à la fois l’écoulement de l’eau sur le sol et la lumière du soleil rayonnant à travers les voies ferrées sur les murs.

Het Licht van Jan est développé à la demande de la ville d’Amsterdam et est soutenu par le Fonds d’Amsterdam pour les Arts.

À PROPOS DE L’ARTISTE

Matthias Oostrik travaille à l’intersection de l’art numérique, de l’art de l’installation et de l’architecture. Il collabore avec des artistes de la performance, des neuroscientifiques, des ingénieurs et, surtout, son public, qui font souvent partie intégrante de son travail primé.

Par exemple, dans l’installation sphérique PLPLPL.PL, Matthias utilise la technologie de surveillance pour inciter son public à un comportement déviant. L’œuvre correspond aux portraits vidéo en direct des visiteurs avec les précédents. Cette rime visuelle des actions humaines révèle des similitudes et récompense les exceptions.

Sous le nom de Dikker + Oostrik, Matthias forme un partenariat créatif avec la neuroscientifique Suzanne Dikker. Ensemble, ils ont publié plusieurs articles scientifiques et exposé des œuvres dans divers musées et festivals. Leur expérience art-science The Mutual Wave Machine, conçue en collaboration avec TodaysArt et le Marina Abramovic Institute, a reçu le Art of Neuroscience Award de la Royal Dutch Academy of Sciences.

Matthias vit et travaille à Amsterdam avec sa compagne et ses deux enfants.



FICHE TECHNIQUE

TYPEINSTALLATION D’ÉCLAIRAGE PERMANENTE
MATÉRIAUXACIER, BÉTON
SITUATIONAMSTERDAM
LUMIERE160 CANAUX, CAPTEUR OPTIQUE 12 CANAUX
LIVRAISON2021
DIMENSIONSENV. 40 METRES DE LARGE
LOGICIELC++

icone
V2COM
icone
Gert Jan van Rooij

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

L’ensanche et la fabrication des villes nouvelles sous le protectorat espagnol au Maroc 🇲🇦
#teamarchi #morocco
https://aemagazine.ma/lensanche-fabrication-villes-nouvelles-protectorat-espagnol-maroc/

Interview - Rabiaa Harrak, architecte 🇲🇦
#teamarchi #morocco
https://aemagazine.ma/interview-rabiaa-harrak-architecte/

Immeuble Mado - Casablanca : une vitrine à l’architecture métallique
Architecte : Karim Bennis #teamarchi
https://tinyurl.com/ym6xfxh4

4
Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...