Moët Hennessy – Barbarito Bancel Architectes

Nouveaux espaces de travail à Paris

Barbarito Bancel Architectes

Enthousiasme, curiosité et plaisir : ces trois maîtres mots ont guidé la démarche des architectes de l’agence Barbarito Bancel dans la conception des nouveaux espaces de travail de Moët Hennessy. Le groupe, qui représente l’excellence en matière de vins et spiritueux, a installé son siège français au-dessus de la Grande Épicerie de Paris, aux étages supérieurs du Bon Marché, sur 10 000 m², au cœur du Paris gastronomique.


Les enjeux d’image et d’usage étaient très élevés : refléter les valeurs de Möet Hennessy, valoriser le patrimoine Art Déco du lieu, concevoir un projet durable, intégrer au projet la stratégie de développement du groupe, et engager une transformation culturelle d’entreprise en proposant des espaces de travail contemporains, dans un contexte de remise en question profonde des modalités de travail et de généralisation du télétravail. L’objectif consistait à réaliser un projet unique, exceptionnel, au service des collaborateurs de Moët Hennessy. Portée par la vision de Philippe Schaus son Président, la méthode des architectes Barbarito Bancel a reposé sur l’écoute, afin de concevoir des espaces à la carte et de révéler le potentiel du lieu et ses vertus dissimulées. Le bon sens, l’exigence et la qualité du résultat sont les fondements d’une architecture durable.

L’enjeu était de concevoir des espaces de travail contemporains en partenariat avec les équipes Moët Hennessy, et Sylvie Atienza, directrice des ressources humaines, toujours orientée vers la transformation et la créativité pour aboutir à un résultat final de qualité. Même au sein d’une société de plus en plus numérique, « augmentée et algorithmique », le bureau peut encore être vecteur d’émotions, de plaisir, de bien-être et de liens affinitaires renouvelés. Il représente un ingrédient vital à la performance et au succès de toute entreprise. L’espace de « travail productif » devient un « lieu de vie », « un lieu empathique », favorisant l’épanouissement personnel, la confiance en soi et le partage. Au premier abord, la qualité de l’espace architectural est d’ordre visuel, elle touche ensuite au domaine de l’invisible, reposant sur le ressenti individuel, privilégiant le bien-être au-delà du confort immédiat. Dans les espaces de travail d’aujourd’hui on est en mesure de développer des qualités similaires à celles des lieux de vie. Créer des émotions, éveiller les sens, compenser l’extension de l’espace virtuel et la présence du numérique : là se situent les nouvelles exigences auxquelles doit répondre l’architecture.

Le désir de reconnexion à la nature entre en résonance avec l’envie de se déconnecter du monde virtuel. Le désir du « beau » n’est alors plus superflu, il devient un besoin élémentaire, une qualité essentielle.

L’intégration des réflexions actuelles liées aux espaces de travail et à la transposition en architecture des valeurs du groupe Moët Hennessy ont constitué le geste initial du projet. L’excellence, le savoir-faire, l’artisanat, le soin porté aux détails, l’authenticité des matériaux, la noblesse sans ostentation, la fête, le plaisir de célébrer, l’art de vivre, l’art de déguster : les valeurs de Moët Hennessy ont été source d’inspiration.

Ainsi, le projet exploite « la lumière naturelle comme premier matériau » et veille à offrir des échappées visuelles vers le paysage urbain parisien ou vers le patio central végétalisé. Cette combinaison définit des lieux de travail confortables, lumineux, insonorisés et végétalisés. De même, le projet cherche le juste équilibre entre espace partagé et espace individuel, propose une organisation efficiente entre espaces servants et espaces servis et offre une lisibilité du plan pour une sensation de sécurité et de sérénité.

Dans la continuité, l’agence Barbarito Bancel propose une conception globale et holistique pour développer un ensemble spatial sur mesure, cohérent et unique : châssis en acier vitrés en façade, cloison amovible, design de mobilier, sol souple, parquet, tapis, éclairages, lustres, signalétique et iconographie. En définitive, le projet MH142 a été une aventure architecturale, humaine et entrepreneuriale menée avec la volonté de concilier efficacité, élégance et émotion. La grande satisfaction des collaborateurs est sans doute la plus belle récompense.


A PROPOS DE BARBARITO ANCEL ARCHITECTES

Dans un désir de créativité partagée, Ivana Barbarito et Benjamin Bancel fondent leur agence éponyme Barbarito Bancel architectes en 2011, après plus de 10 ans d’expériences singulières. Leurs parcours de vie différents et leurs regard complémentaires s’unissent par l’envie commune d renouveler à chaque nouveau projet, le plaisir de l’élégance telle une beauté intemporelle, la réflexion de l’espace dessiné par la lumière, l’esthétique du design, le travail en équipe, les rencontres humaines, l’expérimentation de nouvelles techniques et de matériaux, le soin du détail.

Leur démarche se développe en toute conscience des exigences de délais, des impératifs économiques et des enjeux de société.

ARTICLE PAR V2COM
CRÉDIT PHOTO Alessandra Chemollo
SourceV2COM

Les plus lus

# à lire aussi

Musée Jean Cocteau : comme une évidence

L’architecture minérale du futur musée Cocteau décline le thème...

Boutique Zazz – Québec

L’agence créative pluridisciplinaire Hatem+D signe l’ensemble de la conception...

Maison Brummell – Marrakech

Toute la splendeur de l’architecture arabe est confinée au...

Unité industrielle Casablanca Aéronautique 3 – 1ère usine décarbonée – Casablanca

La première usine décarbonée au Maroc dans le secteur...