Mohamed Bennani – l’architecture sans artifices

COLLECTOR DES ARCHITECTES ÉMERGENTS - VOLUME I

Mohamed Bennani

Une architecture doit se justifier et s’embellir par son inscription dans une logique environnementale, responsable et durable. Ce commandement est l’un des plus importants pour Mohamed Bennani, qu’il transmet à ses étudiants et qui motive toute intervention sur lequel son agence est amené à réfléchir. Ainsi, son architecture se trouve être respectueuse de son contexte et de l’environnement et par extension, de ses usagers en leur offrant des espaces d’une qualité certaine.

1 // CENTRE HOSPITALIER PROVINCIAL SIDI IFNI

Le projet de l’Hôpital Provincial de Sidi Ifni se veut de refléter les qualités auxquelles tend l’administration Marocaine d’aujourd’hui.

En effet, ce projet est l’occasion d’offrir un contexte et un lieu de travail et de soins en phase avec les principes de cette dernière.

Le langage architectural et architectonique est donc à la fois sobre, simple et contemporain.

Une architecture incrémentale pour asseoir les besoins d’évolutivité de l’hôpital, des façades tramées et soulignées par l’ordonnancement régulier des ouvertures et des encadrements, des volumes en continuité qui harmonisent l’ensemble; sont les principales caractéristiques du projet.

Les façades linéaires ont été ponctuées par des balises en zellij traditionnel afin de leur conférer un rythme architectonique. Aussi, ceci a permis une introduction subtile de l’artisanat marocain contextualisant ainsi le projet dans son contexte et sa temporalité sans pastiche ni artefacts.

La façade principale ainsi que le parvis du projet sont dotés d’une pergola urbaine en aluminium protégeant tant bien ce dernier que le hall principal. Il confère au projet une identité certaine d’un repère urbain et architectural. Son motif est inspiré du « Tataoui » caractéristique de la région pour corroborer son cachet provincial.

À travers les différents patios intérieurs, le projet s’est vu offrir l’opportunité d’inviter la végétation à l’intérieur des espaces pour les agrémenter, ce qui a été appuyé par l’introduction de couleurs vives propices à l’espace hospitalier égayant ainsi ses ambiances

2 // RYTHME ET ORDONNANCEMENT        

Le projet du siège de l’administration provinciale des impôts de Nador se veut reflet des qualités auxquelles tend l’administration Marocaine d’aujourd’hui et particulièrement l’administration fiscale. En effet, ce projet est l’occasion d’offrir un contexte et un lieu de travail en phase avec les principes de cette dernière. Un langage architectural et architectonique à la fois sobre, simple et contemporain a alors été adopté. Une architecture monacale pour refléter l’intégrité de l’établissement.

Une façade tramée par l’ordonnancement régulier des ouvertures et ainsi que les panneaux brise-soleil en aluminium transmettent un message de rigueur et de fermeté. Le bâtiment a été revêtu d’un écrin de pierre naturelle (pierre de Taza polie), qui ne craint pas d’accrocher la pollution de la ville, reflétant par conséquent, et durablement, les principes de neutralité et d’équité. Enfin, le cloisonnement vitré à l’intérieur exprime l’ouverture et la transparence de l’administration à l’égard

3 // CITÉ DES MÉTIERS ET DES COMPÉTENCES DE TANGER

PROJET LAURÉAT DU 5ÈME PRIX

Cette proposition urbaine, architecturale et paysagère s’attache à la recherche d’une unité à travers les espaces et à créer les conditions d’une intégration harmonieuse dans le site.

Ainsi, les différentes entités de l’équipement sont traduites par une séquence de volumes édifiés dans un rythme d’alternance entre bâtis et non-bâtis, réunis par un axe fort structurant qui unifie tout le projet. Inspirée de l’identité méditerranéenne de la ville, l’architecture est volontairement sobre et économe, répondant le plus justement au programme. L’allée centrale, qui est le point focal de la composition architecturale regroupe les fonctions de lien, de répartition et d’orientation des différents pôles. Cet espace est le déterminant majeur du projet et sa conception, c’est le lieu où se joue l’alternance des vides et des pleins, des horizontales et des verticales.

4 // TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE ET DE LA FAMILLE

PROJET LAURÉAT DU 5ÈME PRIX

Cherchant à renforcer le pouvoir de la justice et la démocratie, la ville de Tahhanaouat, accueillera le projet du tribunal de première instance et celui de la famille. Ce projet est l’occasion mutuelle de moderniser l’image de l’administration marocaine par ses installations au même titre que la modernisation de ses services.

Cette démarche a été fondée sur quatre axes principaux :

  • Donner plus d’importance à l’image et l’aspect véhiculé par la volumétrie du projet
  • La nécessité d’intégrer le projet dans son site avec une réflexion sur la dimension environnementale de ce dernier.
  • La fonctionnalité interne du projet est une priorité majeure.
  • L’incarnation des valeurs judiciaires telle que l’intégrité ainsi que l’égalité et l’équilibre, se traduisent, indirectement, par la répétition, le rythme et la symétrie.

5 // BIBLIOTHÈQUE DE PROXIMITÉ

Par sa situation au sein de la médina de Marrakech, il allait sans dire que la contextualisation est le maître-mot de cet exercice de conception de la bibliothèque de proximité Kasbah.

En effet, nul ne peut ignorer les surprises auxquelles l’on s’attend au détour de chaque ruelle et de chaque venelle de la médina, tantôt une contraction tantôt une dilatation, où tous les sens sont à l’affût. La démarche conceptuelle du projet s’est donc axée sur la question suivante : comment contextualiser le projet, dans un site aussi riche, sans pour autant frôler le cliché et le pastiche ? En réponse, deux éléments typiques ont été considérés et réinterprétés : le patio et le moucharabieh, tout deux caractérisant les maisons de la médina


A PROPOS DE MOHAMED BENNANI

Mohamed Bennani, Architecte

Diplômé en 2009 de l’ENA de Rabat, Mohamed Bennani intègre l’atelier de Abdelouahed Mountassir où il côtoie étroitement les équipes de Foster+partners. Aspirant à se positionner sur la scène architecturale nationale, il décide d’exercer en son nom à partir de 2012. Il participe à plusieurs concours nationaux et internationaux, traitant de l’urbanisme, l’architecture et le design, où il réussit à remporter plusieurs prix et distinctions.


ARTICLE PAR La rédaction
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Maison Brummell – Marrakech

Toute la splendeur de l’architecture arabe est confinée au...

Unité industrielle Casablanca Aéronautique 3 – 1ère usine décarbonée – Casablanca – Maroc

La première usine décarbonée au Maroc dans le secteur...

Résidence Clos de la Montagne – Québec

Au cœur du secteur privilégié de la montagne du...

Lobby de l’Hôtel Marriott – Casablanca

Actis et Westmont Hospitality Group s'allient à Atelier Pod...