Nezha Alaoui – Dans la nature tout a un sens

COLLECTOR DES ARCHITECTES ÉMERGENTS - VOLUME I

NEZHA ALAOUI

Pas de gestes gratuits dans les conceptions architecturales et urbanistiques de Nezha Alaoui. Tout a un sens, une fonction. Sans négliger l’aspect esthétique de l’œuvre, l’architecte simplifie sans appauvrir le concept architectural. La diversité maîtrisée des matériaux et des volumes sont des outils dont elle use avec parcimonie et goût. Son objectif est alors de faire des contraintes une force et du programme un support à la création. Les compositions spatiales sont alors des vecteurs d’idées au service des usagers.


1// SE METTRE AU VERT

Conçue en continuité avec le nouveau « practice » intelligent du golf de Dar Essalam, l’académie de formation au métier du golf de Dar Essalam fait fi des différences évidentes entre nature et cadre bâti. Elle offre aux élèves, aux visiteurs et aux golfeurs une expérience unique au Maroc. En effet, en plus des possibilités offertes par le « practice » intelligent, l’académie est conçue pour abriter des locaux spécialisés de pointe en perfectionnement golfique.   

L’académie de formation aux métiers du golf fait le lien entre le béton et le végétal. Le choix des matériaux n’ayant pas été laissé au hasard met en lumière les fonctions affectées aux volumes. Les hauteurs croissantes invitent au parcours architectural, le paysage golfique se découvre à mesure que l’on gravit le bâtiment. L’architecte Nezha Alaoui juxtapose des cubes aux façades tantôt verdoyantes tantôt boisées. Une sculpture fonctionnelle dont l’échelle, ni trop grande ni trop petite est parfaitement maîtrisée. 

Les volumes qui composent les façades facilitent la lecture des fonctions programmatiques ainsi que leurs différentiations. La clarté dans la lecture des ensembles bâtis découle également des jeux d’ombre et de lumière dus aux encaissements, aux encombrements et aux porte-à-faux. 

Les éléments constitutifs de la sculpture se tiennent à parfaite distance les uns des autres. L’architecte grâce à cet agencement orchestre ainsi d’une main de maître les flux. Les déplacements des visiteurs, des golfeurs et des usagers ne sont en rien troublés par les flux propres à l’approvisionnement et à la maintenance. 

La façade principale s’ouvre sur le « practice » de l’académie, et est visible à partir du parcours vert du golf de Dar Essalam. C’est une façade en bois archée à l’entrée marquée accueillant le cœur du projet, l’espace de rencontre et de vie, le Club House. 

Les ouvertures, les terrasses et les espaces de transition ont pour but d’encadrer les vues, d’offrir aux spectateurs des visions variées et complémentaires du site exceptionnel accueillant le projet. En plus de s’intégrer au paysage naturel du site, il offre une vue nuancée de la forêt de chênes liège et du nouveau « practice » de l’académie de golf.


2// VILLA N

Située dans un quartier résidentiel de Rabat, la villa N à l’architecture épurée et minimaliste, s’ouvre généreusement vers son jardin luxuriant et sa piscine parfaitement intégrée au reste de la villa. Son orientation idéale offre la possibilité de cadrer certains éléments naturels de son environnement proche. Au sein d’une parcelle préservée du voisinage par de la végétation, Nezha Alaoui accorde une importance primordiale à la transparence et à la lisibilité de l’espace. Le cœur de la villa, de par sa double hauteur vitrée, sa connexion avec l’extérieur et son axialité, est le point d’articulation du projet. À partir de l’entrée, une lecture globale du rapport entre l’extérieur et l’intérieur est possible. La dialectique entre dedans/dehors, intérieur/extérieur, vide/plein tient à la continuité des matériaux et à l’interpénétration de certains éléments marquants tels que la piscine. 

L’agencement des espaces dans la villa, comprenant trois niveaux, permet une grande ouverture des espaces de vie sur la piscine et les aménagements paysagers, idéalement exposés et préservés, des nuisances de la voirie. Au rez-de-chaussée, la grande piscine et le miroir d’une longue baie vitrée sur toute la hauteur, surplombent la végétation environnante.

La différenciation des flux des espaces servants et des espaces servis s’appuie sur la circulation verticale reliant les trois niveaux, mais également sur les jeux de volumes, les lignes de force et la hiérarchisation des espaces. Sa structure maîtrisée, sa lumière naturelle, son caractère fort et son atmosphère particulière sont des éléments qui soulignent la légèreté de la construction. Force et virtuosité sont exprimées à travers les structures suspendues. La volumétrie est traitée en contraste, aux endroits où les volumes suspendus entrent en contact avec leur environnement naturel. Les ouvertures dessinent, dans la demeure, des ombres nettes contrastant avec les façades de l’habitation en béton crépi blanc, qui se détachent de la nature.


3// LE SCHEMA DIRECTEUR D’AMENAGEMENT URBAIN DE RABAT

Le nouveau schéma directeur de la capitale du Maroc s’inscrit dans la lignée des documents élaborés régulièrement depuis 1914 – plan Prost. Il s’agit, à chaque époque, d’identifier les enjeux et de proposer un cadre de cohérence pour l’action des pouvoirs publics et des acteurs privés. Chef de file de la partie marocaine de l’équipe, Alaoui Nezha collabore avec le bureau d’étude australien. Le projet vise l’insertion harmonieuse du développement des établissements humains dans leur cadre naturel et environnemental. Ainsi, il  valorise des patrimoines culturels, architecturaux et naturels qui conditionnent l’attractivité et le rayonnement des métropoles. L’élaboration du nouveau schéma directeur est donc une opportunité pour renouveler l’ambition de la métropole, celle du 21ème siècle. 

Le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de l’agglomération de Rabat-Salé-Témara et ses périphéries (SDAU RST) couvre une superficie totale de 1 275 km2, à l’ouest de la nouvelle Région Rabat-Salé-Kénitra. Administrativement, le périmètre couvre trois préfectures, soit seize communes. Oeuvrant dans le cadre de ce périmètre, le SDAU RST décline les objectifs des concepteurs qui sont de doter la métropole des équipements structurants de grande envergure et d’améliorer son fonctionnement interne et externe. L’enjeu est aussi d’améliorer les conditions de vie de la population de la capitale, de préserver et mettre en valeur ses ressources naturelles et culturelles et de renforcer son mode de gouvernance. 

La vision stratégique du SDAU est un véritable programme échelonné pour les 25 prochaines années, où les plans d’action et les projets structurants s’articulent selon une logique de performance, avec le souci de la concrétisation. Il s’agit de mobiliser toute l’amplitude d’une métropole de plus de deux millions d’habitants pour porter le rayonnement et l’attractivité de la capitale du Maroc. 


A PROPOS DE NEZHA ALAOUI

Nezha Alaoui, architecte.

Architecte D.E.N.A diplômée de l’école nationale d’architecture en 2013, Nezha Alaoui ouvre son agence d’architecture et réalise ses premières commandes à 24 ans seulement. Depuis, elle réalise des projets d’envergure en architecture et en urbanisme. Doctorante en architecture au sein de l’École Nationale d’Architecture, elle est également une enseignante chevronnée spécialisée en patrimoine qui représente le Maroc lors de conférences et de symposiums internationaux.


ARTICLE PAR
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Théâtre d’Al Hoceima – Othmane Bardi

Le projet du théâtre d’Al Hoceima est conçu en...

Villa Loha – Marrakech

Niché à 15 minutes de Marrakech, le long de...

Siège du Parti du Progrès et du Socialisme – Rabat

Appelé «Le pavillon blanc» à Rabat, le siège central...

Gare LGV Rabat – Youssef Melehi

La Nouvelle gare LGV Agdal a été conçue, non...