23.5 C
Casablanca
samedi 24 juillet 2021

Accueil ENVIRONNEMENT MISE EN LUMIÈRE Siège CMOOA - Casablanca

Siège CMOOA – Casablanca

La délicatesse d’une sculpture dynamique

icone
VINCENT MONNOT & WAEL ELMIR + ERCO / DELPHINE AMOROS

Sur un terrain du quartier résidentiel d’Anfa, à côté du Royal Golf d’Anfa, est implanté le siège administratif de la CMOOA (Compagnie Marocaine des Objets et oeuvres d’Art). Son emplacement stratégique lui confère une bonne visibilité sur trois façades. Le bâtiment, qui abrite des activités artistiques et culturelles, est ouvert sur l’extérieur, transparent. La mise en lumière de l’ensemble compose avec un traitement végétal paysager. Elle valorise l’objet architectural et invite le passant à pénétrer dans l’édifice.       

Sa grande toiture sculpturale aux lignes épurées et la séquence rythmée des brise-soleil verticaux en façade caractérisent le siège de la CMOOA. Le bâtiment est traité comme un objet sculptural. Le dessin est volontairement singulier, à la fois épuré et linéaire mais jamais monotone ou dur. Bien au contraire, on peut y lire une sorte de légèreté graphique. 

La toiture semble flotter au dessus de l’édifice, protégeant du soleil, par ses porte-à-faux, les parties vitrées des façades. Clin d’œil aux origamis japonais mais aussi référence aux architectures délicates des villas art-déco du quartier, cette toiture constitue, par sa forme sculpturale et sa légère distorsion, un geste singulier, techniquement audacieux. 

Le choix des brise-soleil toute hauteur en façade répond à deux objectifs. Le premier est de protéger les espaces intérieurs d’exposition des rayons directs du soleil. Le second est d’exploiter la situation favorable du projet en conférant aux façades un rôle emblématique et spectaculaire. Les brise-soleil sont des panneaux d’inox ajourés, des mailles transparentes jouant avec la lumière. Ils sont torsadés afin de fermer ou d’ouvrir l’enveloppe du bâtiment au gré de la lumière. La perception du bâtiment en est par conséquent dynamique, sans cesse renouvelée suivant le point de vue de l’observateur et sa vitesse de déplacement. L’ensemble du bâtiment est ceinturé par un bassin, fin miroir d’eau dans lequel se reflète la façade et plongent les brise-soleil.

Une fois franchie le seuil de l’édifice, la perception de l’espace devient verticale, grâce aux ouvertures des dalles en double et triple hauteur le long des façades. Le regard circule librement offrant une perception claire des différents espaces. Les escaliers en verre et métal sont ajourés et transparents, suivant le même motif des moucharabiehs de l’entrée du bâtiment, afin de laisser la lumière pénétrer jusqu’au sous-sol par les cours anglaises. Ils jouent le rôle de véritables puits de lumière pour les espaces d’exposition du sous-sol. L’ambiance intérieure est claire et neutre afin de valoriser les pièces exposées. 

L’œuvre comprend un niveau supérieur consacré aux bureaux individuels et à l’espace de direction. Au rez-de-chaussée, une galerie d’exposition en pointe du bâtiment. Une autre galerie plus polyvalente ainsi qu’un espace de projection ont été aménagés au sous-sol. Tous les espaces sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La salle des ventes, d’une capacité de 140 places assises, est située elle aussi au sous-sol et constitue le cœur des activités de la CMOOA. Elle est aménagée pour répondre aux besoins spécifiques du déroulement d’une vente aux enchères et du déplacement des œuvres. Elle est équipée d’un dispositif de projection et de sonorisation. Cependant, plutôt introverti, l’espace de cette salle des ventes est éclairé naturellement car ouvert sur un patio extérieur où ont lieu les vernissages des expositions. Ces trois galeries sont équipées d’éclairages scénographiques spécifiques aux expositions d’œuvres d’art, toiles, dessins, photos mais aussi sculptures ou installations temporaires. Les espaces d’exposition et de vente, ainsi que la façade, ont fait l’objet d’une étude particulière menée en collaboration avec la société ERCO, leader dans son domaine, afin de mettre en œuvre les meilleures solutions d’éclairage possibles, valorisant à la fois les œuvres d’art et l’architecture de l’édifice.

FICHE TECHNIQUE

MAîTRISE D’OUVRAGEAHM & CMOOA
MAîTRISE D’OEUVREVINCENT MONNOT & WAEL EL MIR
SITUATIONCASABLANCA – MAROC
CONCEPTION LUMIEREDELPHINE AMOROS – ERCO
SURFACE COUVERTE1190 M2
LIVRAISON2011

icone
Ahmed BELAMINE, ARCHITECTE
icone
© Fouad MAAZOUZ // Edgar ZIPPEL pour ERCO

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

Boutique Le Blanc Jewellery à Casablanca : l'histoire d'un bijou, puis d'un lieu. Architecte : Maha Benyachou
#teamarchi ✨💕
https://aemagazine.ma/boutique-le-blanc-jewellery-casablanca/

3

Inara Camp - Désert d'Agafay
Terre de quiétude et de promesses ✨
https://aemagazine.ma/inara-camp-desert-dagafay/
#visitmorocco #teamarchi @Visit_Morocco_

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...