26.5 C
Casablanca
vendredi 23 juillet 2021

Accueil ARCHITECTURE Villa Gapi – Casablanca

Villa Gapi – Casablanca

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE LA SENSUALITÉ

icone
Lotfi Sidirahal

Le boulevard Moulay Rachid est à lui seul un catalogue de panels architecturaux, dont la figure de proue est la villa Zevaco. Ce défilé se poursuit le long du boulevard où de nombreuses maisons de renommée et autres épiceries fines ont élu domicile. La villa Gapi n’échappe pas à la règle : un cube de verre et de métal dans son écrin de brise-soleils qui s’enroulent comme des rubans de soie blanche autour d’une boîte de bouchées gourmandes. Projet réalise par l’architecte Lotfi Sidirahal 

UNE BOITE À GÂTEAUX POUR INSPIRATION

Début 2014, le traiteur Gapi, renommé pour le standing de ses prestations, décide de donner une vitrine à ses produits et d’inviter le public à découvrir son savoir-faire. Il choisit de s’installer sur le boulevard Moulay Rachid, dans le très chic quartier d’Anfa. L’architecte Lotfi Sidirahal conçoit un bâtiment innovant inspiré des rubans d’emballage des boîtes à gâteaux, accessoires emblématiques et indispensables, mais aussi symbole de raffinement.

LE KRION COMME MATÉRIAU D’EXPRESSION


L’emploi du Krion a permis de créer une façade d’un blanc intense, à la fois souple, légère et ajourée, permettant aux espaces intérieurs entièrement vitrés d’être protégés du rayonnement solaire direct. Le Krion est une surface solide de dernière génération. Il s’agit d’un matériau très agréable et similaire à la pierre naturelle. Il se compose de deux tiers de minéraux naturels et d’un faible pourcentage de résines hautement résistantes qui le dotent de certaines particularités exclusives : absence de pores, propriétés hermétiques aux bactéries, résistance, durabilité. Ce matériau est travaillé comme du bois : il est possible de couper des plaques, de les assembler mais également de les thermoformer pour produire des pièces courbes.

L’INTIMITÉ DANS LA DOUBLE PEAU


Les lames horizontales qui enveloppent les trois façades principales vrillent à 90 degrés selon qu’il faille laisser passer le regard, ou plutôt préserver l’intimité des clients. Elles constituent également une double peau qui vient recouvrir une première, composée d’aluminium et de verre. Une attention particulière a été apportée à la création des compas de fixation en inox qui permettent le maintien et l’articulation des lames en Krion. La nuit, un éclairage dynamique composé d’une centaine de LED anime la façade par un jeu de variations de couleurs.

UNE INVITATION À ENTRER


De la taille d’une villa moyenne dans ses proportions (16 mètres de côté et 8 de haut), la Villa Gapi se développe sur trois niveaux pour une surface globale de presque 1000 mètres carrés. Au rez-de-chaussée, le sol en marbre bouchardé noir de Khenifra est traité en continuité avec le trottoir pour inviter les passants à entrer depuis la rue par la façade est.

Une fois passé le portail d’entrée en acier corten (acier auto-patiné à corrosion superficielle forcée), on a le choix d’aller jusqu’à la boutique en longeant un mur végétal suspendu, ou d’accéder directement à la terrasse en bois d’ipé, un bois exotique naturellement imputrescible, qui suit les façades sud et ouest le long des deux rues.

La différence de niveau avec le trottoir, d’environ 50 centimètres, assoie le bâtiment sur un socle, tout en créant une intimité et une protection face au boulevard. Cette surélévation est renforcée par le décollement de la terrasse en porte-à-faux, lui-même accentué la nuit avec un rétroéclairage à LED.
Au niveau de l’entrée, les rubans de la façade tournent et pénètrent l’espace intérieur pour séparer d’un côté le salon de thé ouvert sur l’extérieur et, de l’autre, la boutique avec son présentoir tout en rondeurs, d’environ 12 mètres de long. Le marbre noir et orangé du sol contraste avec la blancheur de la cloison intérieure et des murs.

La performance technique de la façade, son originalité et la qualité soignée apportée aux ambiances intérieures et aux détails d’exécution, donnent à cette réalisation un caractère résolument avant-gardiste.


icone
Pod Architecture
icone

ART & CULTURE //

DESIGN //

TWITTER //

Boutique Le Blanc Jewellery à Casablanca : l'histoire d'un bijou, puis d'un lieu. Architecte : Maha Benyachou
#teamarchi ✨💕
https://aemagazine.ma/boutique-le-blanc-jewellery-casablanca/

3

Inara Camp - Désert d'Agafay
Terre de quiétude et de promesses ✨
https://aemagazine.ma/inara-camp-desert-dagafay/
#visitmorocco #teamarchi @Visit_Morocco_

Charger plus...

DEVENEZ CONTRIBUTEUR

La rédaction de A+E vous offre la possibilité d’exercer votre plume au service de vos domaines de prédilections...