Youssef Benjelloun – L’architecte à l’écoute

COLLECTOR DES ARCHITECTES ÉMERGENTS - VOLUME I

YOUSSEF BENJELLOUN

Au-delà du projet, l’architecte doit savoir écouter son environnement et son client, être disponible et assez humble pour recevoir les informations à même de l’orienter et guider son geste architectural vers une satisfaction mutuelle. L’architecture est un art dangereux dans le sens où il est imposé aux tiers. Quand on n’aime pas un tableau, on le retire de son support d’exposition, quand une architecture est bâtie, elle est imposée a tous, autant assurer son succès par une démarche qualitative.


1// VILLAS TOPAZ

Le projet des Villas Topaz se situe à quelques kilomètres de l’Ouest de la commune de Dar Bouazza et à un kilomètre et demi du sud de la côte Atlantique. C’est une résidence fermée de vingt-deux villas jumelées en villégiature. Chaque villa possède un jardin privatif avec une piscine de 20 m² environ. Elles sont séparées par des haies végétales pour préserver l’intimité des voisins. Chacune se développe sur trois niveaux avec des vocations différentes. Le rez-de-chaussée est entièrement dédié à l’espace de réception d’une surface de plus de 70 m² et d’une grande cuisine équipée de 18 m². Une cour en extension à l’extérieur occupe plus de 16 m². L’étage est privé, composé d’une chambre parentale avec dressing et salle de bain, d’une chambre d’invités avec salle de bain, et de deux chambres avec salle de bain commune. Le sous-sol comprend des espaces de réserve, une chambre pour le personnel, une salle de bain, le local technique et un grand espace ouvert à même de contenir deux voitures.

Villa Topaz, Dar Bouazza

L’architecte a compris dès le départ que l’enjeu était de se distinguer par le choix des matériaux et la qualité des prestations techniques et architecturales. L’architecture extérieure de la villa, avec ses grands auvents, reflète la sérénité et l’équilibre des volumes par le choix des couleurs et des formes. 

Le jeu des couleurs basculant du blanc au gris, au rythme de la découverte, ainsi que les jeux de volume et les matériaux naturels, tels que la pierre ou le bois de la façade, soulignent l’authenticité d’un projet résolument moderne.

Un confort de vie qui s’allie avec le respect de la nature. Une place importante a été accordée à l’efficacité énergétique afin de veiller au confort thermique des résidents, en été comme en hiver. Avec des matériaux bien choisis, Youssef Benjelloun livre ici un projet honnête, d’une vision contemporaine, aux ambiances raffinées qui feront le bonheur des futurs propriétaires.


2// CANARY GARDEN

Le projet se situe dans une zone balnéaire touristique. Il se compose de huit immeubles en R+2, comportant six appartements de haut standing, et d’un équipement de loisirs et d’accompagnement.

Toutes les circulations carrossables sont accompagnées d’espaces verts et se font au niveau du sous-sol afin d’optimiser les surfaces.

La robustesse de la pierre, la légèreté et la transparence du verre, le bois du littoral, tous composent l’architecture de la résidence, dans un langage pure et sobre.


2// RÉSIDENCE AL BOUSTANE – HOLDING AL OMRANE

Cette résidence est conçue dans le cadre du concours initié par le Holding Al Omrane – institution étatique pour la promotion immobilière – , Youssef Benjelloun propose un projet qui s’articule sur des thématiques volontaristes pour inciter les architectes à réfléchir développement durable et mixité sociale.

Les appartements proposés doivent répondre aussi bien à la demande de jeunes couples, qu’à celle des familles nombreuses. Aussi, la question de l’espace privé et public a été abordée, visant a encourager les rencontres entre riverains dans des espaces semi-publics.

Toutes les terrasses accueilleront des panneaux solaires, la partie restante formera une terrasse végétale. Pour l’entretien du jardin central, une cuve de faible épaisseur y a été installée, récupérant ainsi les eaux pluviales par un système centralisé.


3/ HÔPITAL PROVINCIAL DE FIGUIG – ARCHITECTE COLLABORATEUR : AMINA BENJELLOUN

L’architecture des Ksour de Figuig se distingue par la simplicité de ses volumes, la proportionnalité des dimensions à l’échelle humaine et l’unité de la couleur « terre ».

Il était évident que le parti-pris architectural devait tenir compte de la dimension identitaire du lieu. Malgré la complexité du programme, l’impact régional du projet sur le territoire et les dimensions des espaces intérieurs, le bâtiment s’élève, en toute discrétion, et s’intègre parfaitement à son environnement. Il répond avec élégance aux contraintes esthétiques, techniques et fonctionnelles.


A PROPOS DE YOUSSEF BENJELLOUN

Youssef Benjelloun, architecte.

Diplômé de l’école d’Architecture de Nancy en 2006, Youssef Benjelloun a collaboré avec plusieurs agences de renommées nationales, notamment sur les projets des villages de pêches à Dakhla, ou encore les zones touristiques dans le cadre du plan azur de l’office national de tourisme.

Voulant créer un changement dans la manière d’aborder les projets, l’agence se soucie d’accompagner ses clients du début à la fin allant quelques fois jusqu’à prendre en charge la maîtrise d’ouvrage déléguée.


ARTICLE PAR
CRÉDIT PHOTO

Les plus lus

# à lire aussi

Meydene : un espace culturel unique niché au cœur de M Avenue

Meydene a reçu son International Property Awards suscitant tant...

Théâtre d’Al Hoceima – Othmane Bardi

Le projet du théâtre d’Al Hoceima est conçu en...

Concours d’architecture Kaira Looro 2024

L'organisation humanitaire Balouo Salo lance un appel inspirant aux...

Villa Loha – Marrakech

Niché à 15 minutes de Marrakech, le long de...