Place Lalla Yeddouna – Fès

Reconversion d'un site médiéval

YASSIR KHALIL STUDIO

La réhabilitation de la place Lalla Yeddouna, site médiéval datant du 12e siècle, n’a pas été une tâche facile. Cette restauration d’un site historique comprenait la rénovation des bâtiments historiques en état de délabrement, la démolition/reconversion des bâtiments sans intérêt historique, ainsi que le réaménagement de la rivière. Cette opération chirurgicale a été confrontée à plusieurs contraintes majeures : un sol poreux, des crues fréquentes de la rivière et la nécessité de sécuriser le site sans le fermer complètement au passage des usagers.


Crédit Photo : Yassir Khalil Studio


L’intention du projet est de revitaliser la Place Lalla Yeddouna (7400 m²), une place publique et bâtiments environnants au centre d’un carrefour au cœur de la Médina Fès, un site du patrimoine mondial UNESCO et l’une des plus grandes et anciennes médinas du monde. Le site comprend une mosaïque de 19 bâtiments de petite échelle, un labyrinthe de ruelles, de places, une rivière, un pont du 12e siècle. Parmi ces bâtiments pour la plupart en mauvais état, voir délabrés, 11 bâtiments historiques ont été réhabilités a l’identique, ainsi que 8 autres bâtiments ne présentant pas d’intérêt historique ont été démolis pour être reconstruit dans la même masse. Le concept des nouveaux bâtiments, fortement inspiré du «Riad» marocain : une cour au centre de la maison qui joint espace public et privé. Le «Riad» reflète la place publique au centre d’un bâtiment. Nous pensons le projet comme un seul bâtiment avec la Place Lalla Yeddouna comme une « chambre urbaine » au centre en son cœur. Une exigence clé est de préserver les références historiques, tout en utilisant la pensée contemporaine et des techniques d’unir les espaces fragmentés. Nous avons pris des indices de l’utilisation du modèle, la géométrie et la répétition dans l’architecture islamique et introduit des variations et des accents sur les formes traditionnelles de l’architecture vernaculaire marocaine pour générer un style nouveau de bâtiment qui fait référence à la tradition.

Cette touche de modernité, bien que risqué, se caractérise essentiellement par un traitement général de l’ensemble de ces patios en Zellige traditionnel de Fès toute hauteur. L’apport « moderniste » se compose d’une part d’une mise en œuvre en panneaux de Zellige rarement exécuté au Maroc à cette échelle, et d’autre part par un dessin évolutif du Zellige en contradiction de son aspect géométrique connu dans l’imaginaire du monde musulman. Chaque patio se caractérise par une palette de couleur différente a même de facilité la reconnaissance de chaque bâtiment et de sa fonction. Le projet dans sa globalité tend a trouvé un équilibre dans la relation entre les différentes composantes du site : la rivière reprofilé, le pont bin lamdoune pour sa référence historique de lien entre la rive Qarawyine et la rive El Andalous, les bâtiments réhabilités, les nouveaux bâtiments, les ruelles et les places… sans en modifier la trame historique.

Crédit photo : Yassir Khalil Studio


Etudier l’environnement local et s’appuyer sur l’intelligence de l’architecture marocaine traditionnelle nous a permis d’élaborer un concept durable. Soleil, vent et masse sont les principaux moteurs de notre stratégie de l’énergie passive : nous avons travailler en partenariat avec la nature et exploiter tout son potentiel pour un confort ambiant maximal. Cet objectif a valu pour les nouveaux bâtiments qui ont été doté d’un system de labyrinthe en sous-sol permettant d’aspirer l’air extérieur qui circulera dans celui-ci avant d’être envoyé avec une température douce tant en hiver qu’en été, permettant ainsi de limiter les recours à la climatisation mécanique. Aussi, les parois ont été toutes doublés créant ainsi une ventilation naturelle afin d’en garantir l’isolation thermique des locaux par rapport à l’extérieur. Les terrasses ont toute été aménagés en jardin suspendu limitant l’apport en froid au chaud dans les locaux.


FICHE TECHNIQUE

MAITRISE D’OUVRAGEAGENCE POUR LE DEVELOPEMENT ET LA REHABILITATION DE LA VILLE DE FES
MAITRISE D’OEUVREYASSIR KHALIL STUDIO (MAROC) / GROUPEMENT D’ARCHITECTES MOSSESSIAN ET PARTNERS (UK)
SITUATIONPLACE LALLA YEDDOUNA, ANCIENNE MEDINA DE FES
SURFACE COUVERTE7400 M²
LIVRAISON2019
COÛT17 000 000 DHS

GALERIE PHOTOS DU PROJET

ARTICLE PAR Ines KHALILI
CRÉDIT PHOTO Yassir Khalil Studio

Les plus lus

# à lire aussi

Musée Jean Cocteau : comme une évidence

L’architecture minérale du futur musée Cocteau décline le thème...

Boutique Zazz – Québec

L’agence créative pluridisciplinaire Hatem+D signe l’ensemble de la conception...

Maison Brummell – Marrakech

Toute la splendeur de l’architecture arabe est confinée au...

Unité industrielle Casablanca Aéronautique 3 – 1ère usine décarbonée – Casablanca

La première usine décarbonée au Maroc dans le secteur...
error: Le contenu est protégé !!