Mary-Rahma Homman : une sensibilité engagée

Mary-Rahma Homman est architecte – programmiste à Tanger. Après des études d’architecture à Paris, à l’unité pédagogique n°4 (nom donné aux écoles de l’époque – années 1976/1983), et après 7 années d’expériences dans diverses agences d’architectes et toujours à Paris, elle reprend les études pour se former à la programmation fonctionnelle en maîtrise d’ouvrage, phase incontournable pour la viabilité et la pérennité d’un projet urbain ou architectural. Elle exerce aujourd’hui ce métier depuis maintenant plus de 25 ans, dont 10 années au Maroc.


A+E //  Le métier que vous auriez aimé faire ?

Mary-Rahma Homman : Celui que j’exerce aujourd’hui .

A+E //  Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?

M.R.H : Il n’y a pas de sot métier, le tout c’est de le faire honnêtement et avec passion.

A+E //  Le bâtiment que vous aimez ?

M.R.H : La maison de mon grand-père paternel, une vraie et pure maison traditionnelle marocaine.

A+E //  Le bâtiment que vous détestez ?

M.R.H : Je ne serais pas objective si je détestais un bâtiment, chaque architecte a le droit de le trouver “beau” à sa manière.

A+E //  Le matériau qui vous inspire le plus ?

M.R.H : Le bois.

A+E //  La couleur qui vous inspire le plus ?

M.R.H : L’ocre (la gamme de couleurs que nous offre l’automne). Toutes les couleurs sont dans la nature, à nous de les apprécier avec le coeur.

A+E //  La femme qui vous inspire le plus ?

M.R.H : Toutes les femmes qui se sont battues pour qu’aujourd’hui je puisse pratiquer mon métier en toute liberté.

A+E //  Votre combat de femme au quotidien ?

M.R.H : Il se fait effectivement jour après jour, c’est mon quotidien : la transmission, le partage de nos connaissances et être un exemple serein pour montrer, avec beaucoup d’humilité, que la place de la femme dans la société que nous vivons, et que parfois nous subissons par le fait d’être une femme, est possible.

A+E //  Votre citation ou proverbe préférée ?

M.R.H : “Il y a toujours du soleil au-dessus des nuages” et “souris à la vie et la vie te sourira” et naturellement : “la femme est l’avenir de l’homme » !

# à lire aussi