Pourquoi j’ai fait archi ? – Lina Meskine

Quand on a les deux géniteurs qui sont architectes, peut-on échapper au destin architectural ? Lina Meskine, répond parfaitement à cette question. Jeune architecte, lauréate de l’école nationale d’architecture de Rabat – ENA, elle a été primée pour le prix du meilleur PFE Féminin aux Young Moroccan Architecture Awards en 2022 pour son projet « La narration en architecture ». A travers cette courte interview singulière, Lina nous parle de son parcours et son leitmotiv.


A+E // Présentez-vous-en quelques mots et parlez-nous brièvement de votre parcours professionnel.

Lina Meskine : « Lina Meskine, architecte lauréate de l’ENA Rabat en 2019. J’ai collaboré dans différents cabinets d’architecture à Rabat, depuis mon diplôme. Parallèlement à ma pratique en agence, j’aime aussi explorer l’architecture à travers des projets artistiques, l’entreprenariat social, ou encore l’écriture et le journalisme. »

A+E // Quel a été votre leitmotiv vers les études d’architecture ?

L.M : « Au départ, ma passion d’enfant pour le dessin, ma nature imaginative et l’influence de ma maman. Et puis, la part du rêve et le droit à la subjectivité en architecture. »

A+E // Pensez-vous avoir fait le bon choix, ou auriez-vous préféré exercer un autre métier ?

L.M : » Oui, c’était le meilleur choix. Pour moi, faire le bon choix c’est se sentir à sa place. »

A+E // Quel autre métier auriez-vous aimé exercer ?

L.M : « Un autre métier dans la création. Peut-être réalisatrice ou écrivaine. »

A+E // Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes futur(e)s architectes ?

L.M : « Explorer de nouveaux sentiers. Avoir l’audace de déplaire et de faire différemment mais toujours avec l’intention de servir la société. S’éloigner de l’égo et de la prétention. Prendre à cœur son rôle social et son pouvoir de créer du beau, jusqu’à la petite échelle. Et enfin, travailler dur et bien dormir (la charrette n’est pas une fatalité). »

A+E // Qu’avez-vous à dire aux jeunes architectes diplômés à l’étranger qui hésitent à rentrer exercer au Maroc ?

L.M : « Je leur dirais que faire de l’architecture dans un contexte émergent où beaucoup reste à faire et à construire, apporte du sens et de l’importance à notre travail. Et que le Maroc, en particulier, offre beaucoup de potentialités et de champ d’expérimentation. »


Sans transition :

A+E // Le métier d’architecte en 1 mot ? 

L.M : « Réinventer »

A+E // Le métier d’architecte en 1 proverbe ou citation ?

L.M : « Le diable est dans le détail »

A+E // Si le métier d’architecte était une personne ou un personnage ?

L.M : « Ted Mosby, un passionné en galère »

Ted Mosby, How i met your mother

A+E // Le métier d’architecte en 1 poème ?

L.M : « One Need Not Be a Chamber – to be Haunted de Emily Dickinson »

A+E // Au final être architecte c’est ……. ?  

L.M : « Créer le décor de nos histoires « 


# à lire aussi