21 C
Casablanca
vendredi 15 octobre 2021

Accueil EDITORIAUX La poussée d’Archimedia.

La poussée d’Archimedia.

magazine

Comme la poussée d’Archimède est inéluctable, celle d’Archimedia l’est aussi.

Prenons les jeunes architectes émergents de ce Maroc en plein mouvement. Une fois dans le bain, fraîchement diplômés, prêts à exercer, à bâtir leurs idées et penser l’architecture autrement, chacun à sa façon, il est souvent difficile pour chacun d’eux de regagner la surface…de se rendre visible.

À travers ce collector, nous avons choisi de créer l’espace nécessaire pour que l’émergence exerce sa force éthérée. Exposer aux regards 45 architectes, de moins de 45 ans, leurs réalisations, leurs projets, leurs idéaux et leitmotiv, leur permettant de prendre leur élan, tel est le propos de cet opus. Cette liste n’est pas exhaustive, d’autres auraient pu y figurer, certains auraient pu se faire connaître à nous, mais il fallait faire un choix dans les délais impartis et nous l’assumons !                       

Jamais le Maroc n’a connu une population d’architectes si jeune et si nombreuse. La première raison tient d’abord à l’ouverture en l’espace de quelques années de plusieurs écoles d’architecture du secteur privé alors que pendant longtemps seule l’ENA de Rabat était habilitée à dispenser cet enseignement dont on ne sort pas indemne. Ceci sans compter le flux, jamais tari, des lauréats des écoles étrangères de tous bords, venues avec une vision internationale enrichir la culture Marocaine, tissant ainsi une toile qui les unit.

Ces lauréats arrivent de plus en plus nombreux dans un Maroc qui, depuis 20 ans, connait un développement économique sans précédent. Toutes ces transformations vont être perçues et senties par ces jeunes architectes qui s’en imprègnent pour proposer une expression, sensible et décomplexée, revendiquée dans sa modernité.

Et, à l’instar de cette jeune garde d’architectes présentée dans ce numéro qui va prendre le relais de ses ainés, je cède à partir de ce numéro la rédaction en chef du magazine A+E à ma fille Frou Akalay, afin de donner un vent de jeunesse à une vision qui ne saurait être sempiternelle.

La poussée d’Archimedia nous rappelle donc que tout individu qui a passé son temps dans son bureau subit inexorablement une poussée dirigée de l’intérieur vers l’extérieur, afin de ramener le souffle nécessaire au renouvellement des générations. Ainsi s’exprime l’effet du temps, ainsi va le cycle de la vie.

Je vous souhaite une bonne découverte de ces nouveaux profils qui participeront, j’en suis certain, à l’émergence du Maroc de demain.